La culture du Burkina en un seul clic !

.

Société : Une chanson pour justifier sa politique anti-immigration


Le président américain Donald Trump s’est lancé vendredi dernier dans la récitation du texte d’une chanson du soulman Al Wilson (1939-2008) devant le gratin des conservateurs américains réunis près de Washington, utilisant l’image du serpent dont parle ce titre dans le but de dénoncer l’immigration.

Sortant de sa poche un papier, Donald Trump a lu les paroles de “The Snake” (le serpent) d’Al Wilson, qui narre l’histoire d’une femme recueillant un serpent affaibli avant de se faire piquer mortellement par le reptile ingrat. Cette chanson, popularisée par Wilson en 1968, a été écrite en 1963 par Oscar Brown Jr (1926-2005), chanteur, acteur, poète et activiste des droits civiques. Le texte est inspiré de la fable d’Ésope “Le Fermier et la vipère”.

“Tu savais très bien que j’étais un serpent avant de me ramener chez toi”, a ainsi déclamé le président devant les participants de la conférence CPAC, grand rendez-vous annuel des conservateurs. “Pensez à cela en termes d’immigration”, a-t-il poursuivi pour ne laisser aucun doute sur les raisons de son envolée lyrique.

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox

Reviews

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *