Home / A la Une / Miss Universités Burkina Faso en route pour la couronne

Miss Universités Burkina Faso en route pour la couronne

Le comité d’organisation de la 16e édition de Miss Universités  Burkina Faso a animé ce jeudi  05 avril  2018 dans les locaux du club Belko  à Ouagadougou une  conférence de presse. Ce point de presse a eu pour objectif d’établir  l’état des lieux de ce concours  avant le grand jour. 

Cette  16 éme édition de Miss Universités  se tiendra le 07 avril 2018 à la salle des fêtes de Ouaga 2000 à 19 h,  la salle des banquets de Ouaga 2000 étant réquisitionnée jusqu’en fin juin pour le procès du putsch manqué, un changement de lieu qui coûte beaucoup  au  comité en terme de place, a-t-on appris des organisateurs.

Honoré Bambara , Promoteur de Miss Universités Burkina

L’édition est placée  sous le thème “Jeunesse et émigration”, un thème d’actualité et qui interpelle aussi bien les autorités que la jeunesse.  C’est d’ailleurs ce que nous confirme le promoteur de l’évènement, Honoré BAMBARA ” le thème est en accord avec l’actualité avec tout ce qui s’est passé en Libye  et c’était vraiment beaucoup frustrant.  Pour le promoteur, “Miss Université” sera une sorte de tribune au cours  duquel  des messages assez forts pourraient entendus  en direct de la télévision afin de sensibiliser la jeunesse sur l’émigration clandestine. ” Il ne s’agit pas de ne pas émigrer mais comment émigrer pour que cela soit profitable à son pays”; là est la question,” souligne Honoré BAMABRA.

C’est au total 20  étudiantes qui  sont inscrites à cette course à la couronne. Elles viennent de différentes villes du Burkina reparties ainsi qu’il suit :

  • Ouahigouya, (01)
  • Koudougou(01)
  • Bobo-Dioulasso (03)
  • Ouagadougou (15)

C’est un Jury composé de 8 membres qui auront la charge de trouver la perle rare en se référant aux  critères suivants :

*Poids

*taille

*sourire

*beauté du visage

*l’allure

L’heureuse gagnante pour cette 16  édition en plus de la couronne remportera la cagnotte de trois millions de francs CFA ; la première dauphine sera récompensée d’une  enveloppe de 750 000 francs CFA ; et la deuxième dauphine 500 000 francs CFA plus de nombreux lots.

L’innovation majeure pour cette année sera la présence effective de 4 amazones burkinabé Malika la slameuse, Haoua Boussim, Eunice Goula et Habibou Sawadogo.

Enfin, tout ne sera pas que burkinabè car parmi ces 4 amazones, Reniss, Camérounaise d’origine entend  faire le show et “mettre tout le monde dans la sauce”.

Le budget de l”évènement qui se chiffre selon les organisateurs à 45 millions  CFA soit l’équivalent de 68 700 Euros a été déjà mobilisé à hauteur de 45 %. Ce manque à gagner malheureusement privera  le public des prestations musicales live.

Fatim.BARRO

About ArtistesBF

Check Also

BBDA : Répartition des droits d’auteur du mois de septembre 2018, une hausse de 26 %

La troisième session de paiement des droits d’auteur en cette année 2018 commence le jeudi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :