.
.

La culture du Burkina en un seul clic !

.

“Kundé, quand tu nous tiens… “: Découvrir Hawa BOUSSIM


Elle aurait débuté sa carrière en 2014 mais c’est véritablement en 2011 qu’elle a été révélée au public  avec sa chanson « Mobidoré » (je ne bougerai pas) qui fustige les maris ingrats. L’album fait le tour des discothèques et sur des chaînes de radio. On était encore loin de parler d’œuvre à succès lorsqu’en 2017, Hawa BOUSSIME décroche un contrat à Sony Music Entertainment Côte d’Ivoire.  L’artiste de 47 ans entre dans la cour des grands et devient comme  l’ambassadrice par excellence de la musique burkinabè.

Début de carrière: 2011

Spectacles :

Festival organisé par l’association Kafosé, plusieurs émissions télé et radio, FESPACO, SIAO, SITHO, Le Festival des Nuits Atypiques, Karaoké, une autre émission à succès de la RTI. Prestation au MASA (le Marché des Arts et du Spectacle Africain)

Genre musical :  tradi-moderne avec  des pas de la danse Djéka de sa région natale

Discographie : 2 albums

-Mingoureza avec 10 titres

-Koregore (Radio Edit)

Message : Sensibilise les femmes de ménages, fustige les maries ingrats, moralisation de la vie publique.

Langues  utilisée: langue maternelle bissa
Visibilité : Youtube
Popularité : très médiatisé et très présente en discothèque.
Encadrement : Sony Music Entertainment Côte d’Ivoire

Au regard de nos recherches certes très insuffisantes et loin d’avoir égrainé tout le parcours professionnel de ces artistes en terme de visibilité et de popularité, nous pensons tout de même avoir ébauché un minimum tant il est vrai que la perfection n’est pas de ce monde. Tant mieux si cette petite recherche peut aider les uns et les autres à former leur pronostic sur ces trois candidats. Nous avons estimé qu’il était encore mieux de le faire ainsi que de faire des pronostic à base du néant.
Enfin, en tant que fans, vous pourrez également contribuer à enrichir ces informations afin d’orienter au mieux les internautes sur ces artistes.

Notre conclusion :
Si nous restons sur cette recherche, Hawa BOUSSIM serait incontestablement la femme du Kundé d’or 2018 suivie de Abibou SAWADOGO. Sans être dans le secret des Dieux, Hawa BOUSSIM serait l’une des artistes musiciennes à avoir une structure d’encadrement aux normes internationales comme la maison” Sony Music Entertainment Côte d’Ivoire”, une grosse boîte aux grands moyens. Nous disons bien une boîte aux grands moyens et donc, ça voudra tout dire…. Tout ceci à notre avis, milite en  faveur de notre choix porté sur Haoua BOUSSIM.
Mais encore une fois, cette recherche ne peut être en aucun cas parole d’évangile.

Après tout, les trois artistes sont valables. Batoro est reconnu pour ses talents de grand orateur, Abibou SAWAODOGO est l’une des plus célèbres chansonnières au côté de Kisto KOIMBRE ou de Zoug-nazaguemda. Hawa BOUSSIM enfin, très adulédu public pour ses beaux pas de danses “Djéka”

Glwadys RoseMonde (GRM)

Découvrir les candidats  au Kundé 2018

Don Sharp de Batoro : Artiste slameur

Abibou SAWADOGO : Artiste musicienne

Notre conclusion avec Hawa BOUSSIM

Reviews

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *