La culture du Burkina en un seul clic !

.

Abdoulaye Cissé célèbre son jubilé d’or


L’artiste-musicien burkinabè Abdoulaye Cissé, célèbrera le 5 mai prochain, son jubilé d’or dans la musique. En prélude à cette célébration, il a animé, en compagnie de son staff, une conférence de presse, le 12 avril 2018 au Jardin de la musique Reemdoogo de Ouagadougou.

Cissé Abdoulaye (Micro)

70 ans de vie dont 50 années consacrées à égayer, bercer et rythmer l’existence de plus d’un. C’est là le sacre de l’artiste-musicien burkinabè Abdoulaye Cissé  qui célèbre cette année ses 50 ans de carrière musicale. En guise de manifestation pour marquer cet événement, un et un seul rendez-vous, celui du 5 mai prochain au CENASA où l’artiste convie ses mélomanes. Un jubilé d’or qui pourtant, mériterait d’être célébré en grandes pompes mais hélas ! L’homme ne dispose ni des moyens ni de l’accompagnement nécessaire pour un programme plus étoffé ou, pourquoi pas, une tournée nationale. A ce propos, il se souvient encore lorsqu’il avait convié le groupe Bembeya Jazz lors de la célébration de ses 40 ans de carrière musicale pour une tournée nationale dont l’apothéose a été un diner-gala à Ouagadougou. « Je garde un mauvais souvenir de ces 40 ans que j’ai fait tout seul sans sponsor. Seuls quelques amis proches ont bien voulu m’aider ici et là. Après la tournée, j’ai mis des mois et des mois pour régler mes factures. Seule la radio nationale m’avait, à l’époque, accompagné à travers une couverture médiatique. », dira l’artiste. C’est donc par prudence qu’il a choisi, avec les conseils de son manager, Papa Darga, de ne faire qu’un seul spectacle au CENASA. Abdoulaye Cissé  ne désespère cependant pas et il le dit en ces termes : « Si les gens estiment que je mérite d’être soutenu, c’est le moment de le faire. J’aurais bien voulu faire une tournée nationale mais je n’en ai pas les moyens ». Il en appelle donc aux autorités du pays, à toutes les bonnes volontés et aux amoureux de la bonne musique qui voudront bien lui donner un coup de pouce.

Ce jubilé d’or est placé sous le signe du souvenir et du partage. Entre autres artistes invités, Pamika, Madou Koné, Amity Méria, et bien d’autres artistes. Auteur-compositeur interprète, c’est dès le bas âge que l’artiste est tombé amoureux de la musique. Il entre à l’internat en classe de 6ème au cours normal de Koudougou avec une guitare à la main en 1962 et, quatre années plus tard soit à 18 ans en 1966, il enregistre ses premières compositions dans les studios de la radio nationale. Abdoulaye Cissé a été enseignant pendant 11 ans et animateur de programmes radio pendant 15 ans et la musique a fini par prendre le dessus. Une carrière musicale qui a été interrompue sous la révolution pendant laquelle le président Thomas Sankara avait besoin de l’homme. Il crée, sur instruction de ce dernier, les Colombes de la Révolution et les Petits chanteurs au poing levé. De 1966 à aujourd’hui, que de temps est passé et l’artiste a accumulé des souvenirs bons comme mauvais. Sa carrière musicale l’a conduit au-delà des frontières de son pays. Du Canada à Paris en passant par l’Ile Maurice, Cuba, la Suède, Madagascar, la Finlande, l’Algérie, que de pays parcourus et de prix reçus.

Abdoulaye Cissé a, à son actif une douzaine d’albums dont des disques vinyles, des cassettes. Il a également réalisé de la musique de films et des compilations. La retraite ? Il n’y pense pas pour le moment car à son avis, les artistes ne vont pas à la retraite.

Ashley KABORE

Vue partielle du public à la conférence de presse

Discographie d’Abdoulaye Cissé

Disques et vinyles :

. Maman Henriette/Lamizana avec l’orchestre Le Super Volta de la capitale (CVD, 45T), Burkina Faso (1974)

. A son magni /L’homme à la guitare avec l’orchestre Le Super Volta de la capitale (CVD, 45T), Burkina Faso (1974)

. Jeunesse Wilila/Djo, avec l’orchestre Le Super Volta de la capitale (CVD, 45T), Burkina Faso (1976)

. Koyembolo/Kodjougou, avec l’orchestre Le Super Volta de la capitale (CVD, 45T), Burkina Faso (1976)

. Les vautours, Editions Satel SAT LP (33T), huit titres Bénin (1980)

Cassettes – albums

Foliyé, Chante avec moi, Safi, Kuma, Les Hommes de demain, Toumangari, Djembé, Super Sound, et Bazar music, Burkina Faso (1986-1991) avec Diamana percussion, CDT International, Suède (1993).

Compilations

Burkina Compil (1996), Mother Theresa (1997), FESPACO(1997), Trésors du Faso vol 1 (2000), Vol 2 (2003)

Musiques de films :

. Sarraouinia de Med Hondo (1986)

. Dessebagato de Sanou Emmanuel (1987)

. Le joueur de kora de Celia Sawadogo (1997)

. L’enfant et le tiran, film d’animation (2000)

. Si je savais d’Adjaratou Lompo (2001)

. Sankara, l’homme intègre de Robin Shuffield (2007)

 

 

 

 

 

Reviews

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *