La culture du Burkina en un seul clic !

.

Abdoulaye Cissé : “50 ans ce n’est pas la fin, c’est une escale”


Du haut de ses 70 ans, l’artiste compositeur, interprète et chanteur Abdoulaye Cissé a soufflé le samedi 05 mai 2018 ses 50 ans de carrière musicale au CENASA  sous le parrainage du directeur général du bureau burkinabé des droits d’auteur Walib Bara.

Pour fêter ce jubilé d’or, Abdoulaye Cissé, l’un des doyens de la musique burkinabé a organisé un concert au CENASA  pour un moment de partage avec son public. Ce soir du 5 mai,  c’était un artiste rajeuni aussi de 50 ans et très comblé. “Je suis très content ce soir, je suis comblé. Aujourd’hui, je peux dire que je suis un artiste burkinabé “,  a laissé entendre l’artiste. Malgré ses 50 ans d’expérience du grand public, l’émotion était grande face à des fans acquis à sa cause. ” Je ne m’attendais  pas un tel déplacement de la population. Je pense que si nous n’avions pas célébré  ce grand évènement  cela  aurait été une grave erreur de notre part” a –t-il ajouté.

Pour ce vétéran de la musique, “50 ans de musique, ce n’est pas la fin, c’est une escale pour continuer. Pour moi ce n’est que le début, il y’en a qui ont  fait mieux; donc il reste encore du chemin pour moi”, a-t-il déclaré à la presse.

La soirée du jubilé d’or  a connu  le soutien de plusieurs artistes burkinabè tels Amity Méria, Pamika La Star, Dez Alytino, Madou Koné et bien entendu Ahmed Cissé (son fils) qui  souhaite également faire pareil que son père.  “j’ai aussi envie de vivre cela un jour dans ma carrière musicale” a lancé Ahmed CISSE.  ” C’est tellement rare et difficile de pouvoir atteindre 50 ans dans la musique au  Burkina. Il a 50 ans, on tourne une page. On repart avec d’autres inspirations en tenant compte de la nouvelle génération et de la musique que nous consommons actuellement. Je pense qu’il va pouvoir s’adapter”, conclu l’héritier de Cissé Abdoulaye.

 

On a fait la musique ensemble dans les années 70  et je suis très content d’être là a déclaré  Roger Kaboré compagnon de musique de Cissé Abdoulaye. “C’est une voie exceptionnelle du Burkina et vraiment je l’admire parce que de toute  la promotion, c’est le seul  qui a tenu jusqu’à aujourd’hui sur la scène. Je suis content que jusqu’à 50 ans il soit toujours actif sur scène et je lui souhaite encore de bonne année qu’il puisse livrer ce qui reste dans son sac.”

 

 

 

Pour Amity Méria, “50 ans c’est une bénédiction et nous rendons grâce à Dieu parce que c’est vraiment un don de Dieu et c’est avec un grand bonheur que je participe à ce jubilé d’or.”

 

 

 

 

Madou Koné, ami proche de l’artiste et créateur de l’hymne de la SNC. 50 ans de musique, il faut le vivre! C’est pourquoi nous sommes là ce soir pour le soutenir. J’étais compagnon de Cissé Abdoulaye depuis 1976 et je le suis toujours. Quand on a 50 ans de pratique et que Dieu vous donne la force, il faut le vivre parce que c’est très important. Je lui souhaite longue vie parce qu’on peut chanter jusqu’au dernier souffle de sa vie.”

 

 

On retiendra des interventions de Valérie Kaboré élue consulaire des entreprises culturelles et créatives et de la directrice générale des arts, qu’il était nécessaire et important de trouver des mécanismes d’accompagnement afin de célébrer  et rendre hommage aux artistes de leurs vivants.

Enfin, Cissé Abdoulaye la sortie prochaine d’un album de 16 titres pour novembre prochain suivie d’ une tournée promotionnelle dans les différentes villes du pays. Il faut aussi noter qu’à l’occasion de ce jubilé d’or un coffret souvenir contenant 50 titres de l’artiste est actuellement sur le marché discographique.

Fatim.B

 

Reviews

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *