La culture du Burkina en un seul clic !

.

Tribune libre : Pour l’Amour de notre chère patrie !


Elle dénonce le coût énorme de certains avantages ségrégationnistes sur l’économie nationale, vous lui reprochez de toucher plus de 8 millions comme salaire, elle ne prétends pas remettre en cause le salaire de personne, vous l’accuser de toucher elle même un fond commun, elle le sait et le juge inapproprié, inopportun, discriminant et budgetivore.
Elle s’en insurge et propose des alternatives pour réguler cela au bénéfice de tout le peuple.

Mais vous aurez souhaité qu’elle fasse comme tous ses prédécesseurs: Encaisser, profiter, se désaltérer de la sueur du peuple, sucer le sang du contribuable se taire et continuer son chemin.

Elle dit #Stop en digne fille de la nation, en patriote. Elle espèrerait que chacun pourrait faire preuve de #discernement, de volonté à penser au #collectif, à briser les chaînes du #sectarisme, #favoritisme clanique et partisan et rendre possible le plus que jamais slogan des insurgés “#plus_rien_ne_sera_comme_avant” mais vous dites #Non, pas question et vous la diabolisez.

Mais enfin, que devrions-nous comprendre ?

Au-delà de ce cas-ci, notamment le bras de fer au sein du Minefid la réflexion doit s’inviter à tous les niveaux de notre nation.

Je suis fils de ce pays et nous sommes frères et soeurs de cette belle nation le #BurkinaFaso dont le Père #ThomasSankara eut pour idéal de vie, de poser les fondations et de tracer les sillons capablent d’en faire une nation forte prospère et respectée.

Nous avons longuement et longtemps accusé nos dirigeants d’être des “sans coeurs”, plus préoccupés par leurs panses que par le bien être de leur peuple.

Mais le constat est clair, du fait que cela sonne faux désormais.
Le problème ce ne sont pas nos dirigeants car au delà de la maxime “tout peuple mérite ses dirigeants” dont la véracité est sans équivoque, il y’a que nous peuple burkinabè dans sa grande majorité #refusons le changement et foncièrement #réfractaire au bien collectif.

Nous avons beau espéré un bon dirigeant , comme d’un messi sauveur mais hélas la réalité est devant nous. Je suis persuadé que même si le #Christ redescendait et prenait le pouvoir ici, nous le sacrifierons à nouveau comme ce fut le cas il y’a 3milles ans et pour preuve, nous avons sacrifié #ThomasSankara que bien d’entre nous par Hypocrisie flatteuse, scandons le nom. Sankara ici, Sankara là.

Mais hélas comme le dira le Dr RA-SABLGA OUEDRAOGO de #FreeAfrik “Sankara partout mais Sankara nulle-part”. Voilà qu’aujourd’hui nous sommes tenté pour bien d’entre nous de sacrifier aujourd’hui Dame #RosineCOULIBALY qui incarne l’un des changements que nous avons tant scandé, clamé et réclamé à l’envie.

Hélas c’était juste de la publicité. Juste la séquence fictive d’un film d’ego.

Je nous invite à l’instrospection sincère et réfléchie. Et comme le disait Ahmed Newton Barry, ” Est-ce que chacun de nous fait ce qu’il doit à ce pays ? ” j’ajouterai “quel sacrifice chacun de nous est-il prêt à consentir de façon objective, participative et surtout pragmatique pour le bien de ce pays. ” Il ne s’agit pas là de théorie, de principe creux mais d’action concrète. Il n’est pas question d’affronter des balles assassines.
Mais que chacun à son niveau, dans sa plus petite parcelle de pouvoir, de confort, fasse preuve du sentiment de biens communs.

Il ne s’agit plus de pointer du doigt le gouvernement, le chef de l’État, les syndicats, le peuple encore moins les bailleurs de fonds, le colon ; de s’accuser et se reprocher de tout sauf rien telle à une compétition de ping-pong.

Mais que chacun de nous accepte le compromis de renoncer à mes seuls avantages et privilèges pour donner la chance à toutes et tous de goûter au fruit de la joie, et du bien partagé.

Car nous sommes toutes et tous acteurs, coupables , comptables et au final héritiers de ce qui en résultera.

C’est encore possible !
Pour l’Amour de notre chère #patrie !
Pour l’Amour de notre belle #nation !
Pour l’Avenir de nos chers #enfants !

Cyrille BADO, Citoyen Burkinabè
Motivateur

(Tiré de sa page facebook)

Reviews

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *