La culture du Burkina en un seul clic !

.

Pascal Noyelle, un européen à 90% Africain


Jamais un français n’avait aussi bien parlé de l’Afrique, ce continent que bien de jeunes africains abandonnent pour soi-disant trouver une vie meilleure en Europe. En effet, Pascal Noyelle est un comédien de nationalité française qui a choisi de vivre en Afrique et ce depuis 1976. L’expatrié “ne renie pas ses racines mais il n’a pas non plus besoin de vivre au pied de son arbre”. Voici en avant propos, ce qu’il nous a confiés.

“Depuis 1976 je vis en Afrique. Je n’ai pas de maison en France, pas de famille au sens occidental du terme. J’y ai bien sûr des amis mais j’en ai aussi . Comme je le dis dans mon monologue : qu’est-ce que j’irais faire en France ? Certes j’y ai mes racines comme on dit, mais j’ai toujours eu une âme de nomade et la curiosité comme moteur. Brassens dans une de ses chansons parle « des imbéciles heureux qui sont nés quelque part ». Je n’en fais pas partie. Je ne renie pas mes racines mais je n’ai pas non plus besoin de vivre au pied de mon arbre.

(… ) Donc depuis 2010 je vis  (au Burkina), assez confortablement grâce à ma retraite. Que ferais-je si je n’avais pas cette activité possessive qu’est le théâtre ? Me traîner du lit au fauteuil en regardant la télévision ? Courir les maquis en attendant que la maladie me rattrape ? Ça aurait pu être l’écriture, ou une activité humanitaire qui comble ce vide mais il se trouve que c’est le théâtre. C’est dans ce sens que je disais que le théâtre me « maintient en vie ». Si j’y dépense beaucoup d’énergie (et parfois un peu d’argent) il me le rend largement. Tout acteur vous le dira. Avant un  spectacle on travaille dur, on en a parfois marre, mais quand on sort de scène, si le public est satisfait, on est bourré d’une énergie positive”.

A lire bientôt sur ArtistesBF

Reviews

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *