La culture du Burkina en un seul clic !

.

Forum national de la diaspora : une opportunité pour les filles et fils du Burkina


C’est près de 200 participants à participer au Forum National de la diaspora qui se tient  du 11 au 13 juillet 2018 sur le thème: « La contribution des burkinabè de l’extérieur à la construction nationale ».  C’était en présence du Président du Faso, des  délégués de la diaspora, partenaires nationaux et internationaux.

Les participants à l’ouverture

Trois jours pour ces participants pour réfléchir sur les pistes et la synergie d’action pour le développement du Burkina.
Le représentant de la diaspora, Etienne Ouoba, a d’abord rendu un vibrant hommage au président du Faso, Roch Kaboré pour sa gestion du pays. Pour lui, cette initiative témoigne l’attention qu’il porte aux Burkinabè vivant à l’extérieur. « Je puis vous affirmer que, plus que jamais, nous sommes fiers d’être Burkinabè, et que nous nous battrons pour l’avenir radieux de notre pays », a confié le porte-parole de la diaspora.

Etienne Ouoba qui s’exprimait au nom de la diaspora, estime que c’est « une opportunité pour l’ensemble des filles et fils du Burkina, vivant à l’intérieur comme à l’extérieur, de réfléchir ensemble sur les voies et moyens de mutualiser et de fédérer nos efforts en vue du développement de notre chère patrie ». Tout en saluant la pertinence du thème qui, dit-il, les interpelle, Etienne Ouoba dit prendre l’engagement  au nom de ses camarades de jouer pleinement leur partition et leur rôle dans cette quête pour le développement. Aussi, a- t-il exprimer  sa gratitude au président du Faso, pour l’attention qu’il accorde aux Burkinabè de l’extérieur qui, un acte patriotique qui les rend fiers d’être Burkinabè et très motivant à se battre désormais pour le développement du Burkina.

Le Président Roch Marc Christian KABORE a réitéré sa vision de développement pour le Burkina

Le Président du Faso, Roch Kaboré, a saisi l’opportunité pour réitérer sa vision de développement pour le Burkina et la place qu’il accorde dans ce sens au Burkinabè vivant à l’extérieur. Il a indiqué avoir instruit le gouvernement pour mettre en place un mécanisme de capitalisation des énormes capacités de mobilisation économique, financière et technique de la diaspora à travers, entre autres, le recensement de la diaspora burkinabè dans les pays d’accueil, l’organisation de la structuration des Burkinabè de la diaspora, la promotion des cadres burkinabè dans les institutions régionales et internationales.
Il les a rassurés qu’en dépit des difficultés liées aux facteurs internes et externes de l’environnement politique, économique et sécuritaire national et international, le Burkina poursuit courageusement et fièrement sa dynamique de développement.

Guillaume NABALOUM

 

 

Reviews

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *