La culture du Burkina en un seul clic !

.

Libération de Simone Gbagbo: Le FPI affute ses armes


Le Front Populaire Ivoirien (FPI), la tendance dirigée par Sangaré Aboudramane a, au cours d’une cérémonie à la résidence de Laurent Gbagbo ce mercredi 8 août 2018, accueilli officiellement les membres de sa Direction, notamment Simone Gbagbo, Assoa Adou et Lida Kouassi Moïse. Tous libérés ce jour suite à l’ordonnance d’amnistie signée le 6 août dernier, veille de la célébration de l’indépendance, par le président de la République Alassane Ouattara.


‘’Le FPI sort de la prison aujourd’hui. Il entreprendra sa marche avant de retrouver son siège au palais’’, a lancé Lida Kouassi, désigné pour la circonstance porte-parole des ex-détenus. Après avoir dit ses remerciements au ‘’Gardien du temple’’ Aboudramane Sangaré et l’ensemble des militants qui ‘’ont tenu le flambeau et garder les valeurs du temple’’ afin de permettre au Parti de ‘’rester débout’’, Lida Kouassi a rassuré les milliers de partisans présents que loin de les avoir brisés, la prison a été ses camarades et lui ‘’un moment d’incubation’’. ‘’Le FPI restera debout et continuera sa marche’’, a-t-il lancé pour finir.
Très attendue, Simone Gbagbo s’est contentée de dire merci à la direction du FPI conduite par Sangaré Aboudramane et aux militants qui ont œuvré de sorte à maintenir le parti debout. ‘’Tout ce qui est dans mon ventre, avant que ça ne sorte, il faut que ça passe dans le tamis d’Aboudramane Sangaré. Je vais me contenter de vous dire merci’’, a-t-elle dit. Cependant, l’ex-première Dame a tenu à dire aux militants et sympathisants du FPI que ‘’la refondation a commencé. L’ancienne page est tournée. Et toutes choses sont devenues nouvelles’’.
‘’Le gardien du temple’’, Aboudramane Sangaré a annoncé l’intention du FPI de reconquérir le pouvoir, perdu après la crise post-électorale de 2011. ‘’Vous avez compris le coup d’accélérateur que nous sommes en train de donner au FPI’’, a dit Sangaré. Il a émis le souhait que ‘’la mesure d’élargissement s’étende aux militaires parce qu’ils ont défendu la République’’. Selon le président par intérim du FPI, ‘’cette libération prépare et annonce l’arrivée de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire’’. Il a pour finir, invité les ex-détenus, responsables du FPI à reprendre leur place pour la continuité de la lutte. ‘’On vous attend. On a besoin de vous pour faire avancer le FPI. Un pas a été franchi mais un autre reste à faire. Dans la confiance et la solidarité, nous aurons raison de tous les obstacles’’, a conclu Sangaré Aboudramane.
Elisée B.

Reviews

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *