Accueil / A la Une / Adressage de la ville de Ouagadougou : “Ce qui n’a pas marché … !”

Adressage de la ville de Ouagadougou : “Ce qui n’a pas marché … !”

Si le programme d’adressage n’a pas connu de début d’application, c’est dû entre autres à plusieurs facteurs dont principalement, l’absence d’un plan de communication. Une formation des usagers et des acteurs urbains à la maîtrise de la lecture du plan d’adressage aurait pu permettre une réelle appropriation de ce plan d’adressage.

Yacouba TRAORE : ” A moyen termes, le plan de la ville pourrait être numérisé et mis à la disposition des automobilistes pour leurs déplacements “©ArtistesBF2019

Pour Yacouba TRAORE, ce qui n’a pas marché, “C’est justement la non prise en compte de cette composante qui a négativement impacté sur l’ensemble du dispositif”.

Yacouba TRAORE (YT ) :  Le problème, c’est au niveau des plaques et des poteaux d’adressage qui font aujourd’hui l’objet de vandalisme et surtout de prédation

Dans le quartier Ouaga 2000 par exemple, on ne trouve pratiquement plus de poteaux ni de plaques portant les noms des rues. Des individus les scient et les emportent nuitamment. C’est pareil pour les plaques rectangulaires portant les numéros des rues qu’on fixe habituellement sur les murs. A défaut d’être volées, beaucoup sont masquées par les boutiques et autres étalages des acteurs du secteur informel.

Dans le quartier Ouaga 2000 par exemple, on ne trouve pratiquement plus de poteaux ni de plaques. Sur l’Avenue Charles DE GAULE, il reste encore à quelques endroits le support©ArtistesBF2019

Le projet est d’une grande utilité. Comme je vous le disais, on a été pratiquement les premiers dans la sous-région mais aujourd’hui, nous sommes les “bons derniers”. Plus la ville se développe dans tous les sens du mot, mieux on a besoin de pouvoir circuler et aller rapidement. Avec le nouveau plan de circulation que la ville doit mettre en œuvre, les usagers sont en droit de connaitre les noms des voies, leurs situations géographiques etc… Ce qui veut dire qu’il nous faudra nécessairement mettre l’adressage sur la sellette. Sans devancer l’autorité communale, très bientôt certainement, les lignes vont bouger. Des négociations sont en cours avec l’Union Européenne, et nous sommes en droit d’espérer que cette institution ne manquera pas d’appuyer la ville de Ouagadougou pour la relance et la finalisation de son adressage.

Ce qui est sûr, si les choses reprennent favorablement, un accent particulier sera mis cette fois-ci sur la formation des usagers et acteurs urbains à la maîtrise de la lecture d’un plan d’adressage.

“Très peu de gens pourront vous dire leur numéro de porte”©ArtistesBF2019

Outre la Police (Nationale et Municipale), la Gendarmerie, les Sapeurs-Pompiers, les journalistes, la société civile, la formation sera élargie à des acteurs tels les chauffeurs de Taxi, ceux des Taxi-moto sans oublier une certaine catégorie d’agents techniques issus des services concessionnaires.

Il faut qu’on arrive à mettre l’accent sur la formation, à l’appropriation, et à l’utilisation au quotidien du plan d’adressage par la population “ouagalaise”. C’est justement la non prise en compte de cette composante qui a négativement impacté sur l’ensemble du dispositif.

Au quotidien, nombreuses sont les personnes qui voient le numéro à chaque entrée-sortie de leur domicile. Mais si vous faites l’enquête en ville, très peu de gens pourront vous dire leur numéro de porte ou à quoi il renvoi parce qu’en son temps, il n’y a pratiquement pas eu de communication sur ce volet.

Lire aussi : “Les premiers sont devenus les bons derniers.”. 

En formant effectivement les taximen et en permettant à chacun de disposer d’un exemplaire du plan de ville, ce serait un grand pas de franchit dans le processus d’appropriation. Il faudra œuvrer de sorte qu’au niveau des structures hôtelières et même dans les chancelleries, il y ait des supports pour les touristes qui veulent visiter la ville. A moyen termes, le plan de la ville pourrait être numérisé et mis à la disposition des automobilistes pour leurs déplacements comme cela se passe déjà ailleurs.

Enfin, nous prévoyons créer un site web où seront répertoriées les  voies adressées avec leurs noms.

Voici entre autres des activités prioritaires qui pourront être lancées si toutefois l’adressage venait à reprendre avec l’appui de nos partenaires au développement ou d’autres potentiels partenaires financiers.

Un modèle de plaques pour les portes d’entrée d’immeubles ou de domiciles©ArtistesBF2019

Propos recueillis par Patrick COULIDIATY

Lire aussi :

-Les premiers sont devenus les “Bons derniers”

– Les rues réalisées entre 1985 et 2008

– Ce qui n’a pas marché … !

Voir aussi

Lutte contre l’abus et le trafic de drogues: Le message du Ministre de la sécurité

“Ecoutez d’Abord ! “. C’est le thème retenu par l’ONUDC (Office des Nations-Unies Contre la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :