Accueil / A la Une / CINE DROIT LIBRE 2018 : Rendez-vous le 8 décembre pour la 14ème édition

CINE DROIT LIBRE 2018 : Rendez-vous le 8 décembre pour la 14ème édition

Le comité d’organisation du festival Ciné Droit Libre était face à la presse le 03 décembre 2018 à Ouagadougou pour lui dérouler le contenu de la 14ème édition prévue pour se tenir du 8 au 15 décembre prochain à Ouagadougou.

« Justice, levez-vous! » C’est sous ce thème que se tiendra, du 8 au 15 décembre prochain à Ouagadougou, la 14ème édition du festival Ciné Droit Libre. Ce thème vient interpeller la justice sur tous les dossiers qui ne bougent pas et attirer l’attention sur les oubliés de la justice. Cette édition sera parrainée par Claudy Siar, animateur à RFI et le rappeur Youssoupha. Elle connaîtra de nombreuses innovations parmi lesquelles, la simulation d’un procès de la justice burkinabè le 13 décembre. Cette simulation portera sur la lenteur du traitement du dossier Norbert Zongo. A l’occasion, avocats, journalistes, membres d’organisations de la société civile et de la famille de Zongo passeront à la barre pour expliquer leurs plaintes ou se défendre. De façon artistique, la justice traditionnelle jugera la justice moderne. A cette édition, la chanson de l’artiste-musicien, Feu Black So Man, « J’étais au procès », sera reprise par des artistes burkinabè et constituera l’hymne du festival. Une soirée spéciale Sahel est prévue au cours de laquelle des élèves de Djibo pourront intervenir en direct pour s’exprimer sur leur situation.

Ciné Droit Libre 2018, détient, selon ses organisateurs, un énorme dossier de pièces à conviction dont des films « Libre » de Michel Toesca, « La République des corrompus » de Salam Zampaligré, « Le tribunal sur le Congo », de Milo Rau, etc.  L’humoriste Adama Dahico et le conteur KPG joueront les procureurs de cette édition. Les salles d’audience seront l’espace Gambidi, le CENASA, l’espace Bogodogo, les quartiers non lotis, l’université Ouaga I Professeur Joseph Ki-Zerbo, l’université Saint Thomas d’Aquin, les cités universitaires, les établissements scolaires, la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou, l’Institut Goethe. La 14ème édition, c’est aussi des ateliers de dessins pour sensibiliser sur les droits humains et la liberté d’expression au profit des lycées et des détenus de la MACO. Il y aura également l’enregistrement d’une émission avec Claudy Siar. Un hommage sera rendu à Hamidou Valian, membre du groupe de slam « Qu’on sonne et Voix Ailes ». Ciné Droit Libre, c’est un programme alléchant avec des films, des débats, de la musique, de l’humour, des masterclass, un espace enfants, un concours débat et le village du festival, une exposition de produits faits par les détenus.

Ashley Kaboré

Voir aussi

FESPACO 2019 : La chine apporte son soutien avec 36 millions de fCFA

Le Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) fêtera son jubilé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :