Accueil / A la Une / FESPACO 2019 : L’Institut Français sera au rendez-vous

FESPACO 2019 : L’Institut Français sera au rendez-vous

A 10 jours de l’ouverture de la 26ème édition de la biennale du cinéma africain, le délégué général du FESPACO, Ardiouma Soma,  s’est rendu ce lundi 11 février 2019 à l’Institut français pour rencontrer le directeur du centre culturel français. La délégation du FESPACO s’est entretenue avec les responsables de l’institut, en présence de représentants des forces de défense et de sécurité, sur les différents aspects pour réussir sa participation  au cinquantenaire du Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou.

« L’Institut français sera ouvert pendant le FESPACO. C’est indispensable et c’est un honneur pour nous de participer à cet évènement majeur de la culture burkinabè », a rassuré  le directeur du Centre Culturel Français, Patrick Hauguel.

 Les deux salles, le Petit Méliès et le grand Méliès de l’Institut, recevront des projections. A cette édition du FESPACO, l’Institut compte présenter des documentaires sur les 50 ans qui ont marqué le festival, une exposition de portraits de  grands réalisateurs africains et une exposition sur Paulin Soumano Vieyra, le premier cinéaste africain sélectionné au festival de Cannes.

Le stand des « Celebrities days » sera également présent à l’Institut avec la présence de grands acteurs du continent invités pour l’occasion.

 Suite à la demande du Ministre de la culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango, l’Institut National de l’Audiovisuel en France met à la disposition du FESPACO des films restaurés, des films sur l’année 1969, un autre sur les différentes éditions du FESPACO et un hommage à Idrissa Ouédraogo.

Source : www.fespaco.bf

Voir aussi

Conseil des ministres du mercredi 17 avril 2019

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 17 avril 2019, en séance …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :