.
.

La culture du Burkina en un seul clic !

.

Les nuits Internationales de la plaisanterie


Les nuits Internationales de la plaisanterie

Les nuits Internationales de la plaisanterie ouvertes depuis le 30 octobre 2017 a refermé ses portes le 5 novembre dernier au Reemdoogo, jardin de la musique de Ouagadougou. Mais avant cette dernière nuit de la plaisanterie, humoristes, slameurs, artistes musiciens étaient au Théâtre Espace grâce de la cité An-III de Ouagadougou.


Les nuits Internationales de la plaisanteriePrésentées par la Fédération du Cartel, les Nuits Internationales de la Plaisanterie se sont déroulées du 30 octobre 2017 au 5 novembre 2017. Musique, humour, slam et danse ont été les canaux par lesquels les artistes ont véhiculé des messages de sensibilisation sur certains maux de notre société. A travers cette nuit de plaisanterie, l’actualité politique n’a pas été occulté.
Le coordonnateur des nuits de la parenté à plaisanterie apprécie “Nous sommes à la 6ème édition des nuits internationales de la plaisanterie parce qu’elle a été décentralisée cette année. D’abord à Tampouy, à Grâce théâtre et au Reemdoogo. Le fait même de pouvoir mener ces activités sur plusieurs sites nous réjouit et nous espérons les années à venir nous étaler sur d’autres sites afin que la parenté à plaisanterie soit qui est un ciment de notre cohésion sociale et un atout puisse être connu par le plus grand nombre”.
Pour la 7è édition, les organisateurs restent rassurants : ” Le public pourra voir des artistes confirmés mais des mateurs aussi, une autre façon d’aborder la parenté à plaisanterie pour amener ainsi, les peuples à être plus solidaires” nous a révélé le coordonnateur des Nuits Internationales de la plaisanterie.
Glwadys RoseMonde (GRM)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *