.
.

La culture du Burkina en un seul clic !

.

FESPACO : Le cinquantenaire du FESPACO


FESPACO :  Le cinquantenaire du FESPACO

Le Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO)  a organisé du 30 novembre au 2 décembre 2017 à Ouagadougou  un atelier  international de réflexion sur le cinquantenaire de la biennale du cinéma.  ;  C’était le 30 novembre 2017 à Ouagadougou au siège du FESPACO

Le Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) organise du 23 février au 2 mars 2019 à Ouagadougou, la 26e édition du festival, une édition qui marquera les   cinquante années  d’existence du FESPACO.

Pour la circonstance, un atelier international de réflexion sur les 50 ans  du FESPACO a été organisé dans le but de viser non seulement la consolidation de la biennale du cinéma Africain mais aussi de définir les contours organisationnels du jubilé d’or.

Jean Paul Koudougou : SG du MCAT

Pour le secrétaire général du Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT) Jean Paul Koudougou, la finalité dudit atelier sera de jeter un regard rétrospectif sur le rôle et la place du FESPACO dans l’évolution des expressions cinématographiques et audiovisuelles africaines. Par ailleurs, “l’opportunité sera mise à profit pour définir le contenu et le thème du cinquantenaire et dégager des perspectives pour une meilleure organisation des futures éditions du Fespaco”  a ajouté  Jean Paul Koudougou. “Si le FESPACO vit, il doit ajouter de la plus-value aux acquis déjà engrangés” a poursuivi le Secrétaire Général du Ministère en charge de la culture.

Le Délégué Général du FESPACO  Ardiouma Soma a quant à lui insisté sur le fait que les uns et  les autres doivent travailler à identifier  les actions et les activités  significatives afin de marquer les 50 ans d’existence du FESPACO.  “Les attentes vis-à-vis du FESPACO sont nombreuses  et légitimes; et les 50 ans de vie de l’institution mérite un coup d’arrêt avec tous les pionniers,” a-t-il ajouté.

Valentin KABORE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *