.
.

La culture du Burkina en un seul clic !

.

Éducation : La conférence annuelle des PAG


Éducation : La conférence annuelle des PAG

La conférence annuelle des Personnels d’Administration et de Gestion s’est ouverte ce 5 décembre 2017 au palais de la culture Jean Pierre GUINGANE. Après une année flottante et de moult tractations, la conférence se tient pour sa 13è année sous le thème, “Processus d’élaboration et d’exécution du Budget programme”.

C’est fait ! Le Ministre de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation a tenu promesse. La conférence annuelle des Personnels d’Administration et de Gestion (PAG) est de nouveau en marche après une année flottante, une année au cours de laquelle cette grande messe des PAG n’a pu se tenir. Le premier Responsable de l’Education expliquait ce fait par deux raisons principales : “La première tient d’abord à un problème de budget. Je l’ai souligné lors de mes premières rencontres avec les syndicats. La deuxième raison est une question de la pertinence même de ces conférences qui était elle-même questionnée par les acteurs. Quand vous regroupez des gens d’un même emploi autour d’une conférence, quel est l’objectif recherché ? A entendre les acteurs eux-mêmes, il est ressorti que les objectifs escomptés à travers ces conférences n’aient pas toujours été atteints” nous avait  confié Jean Martin COULIDABLY lors d’une interview qu’il nous avait accordé en novembre 2016.

Ce 5 novembre donc, ils étaient près de 700 participants à suivre les modules qui leur sont présentés. Savoir budgétiser une activité, pouvoir lire le budget programme et donner les outils indispensables pour exécuter une dépense par les agents de la chaine de la dépense, tels sont entre autres les objectifs de la conférence annuelle des PAG qui se déroule du 5 au 8 décembre 2017 à Ouagadougou. Plantons tout de suite le décor de cette rencontre avec la Directrice Régionale de l’Éducation Préscolaire Primaire et Non Formelle du Centre.

Germaine KABORE

“La conférence elle-même a débuté ce matin. C’est la 13è conférence annuelle des Personnels d’Administration et de Gestion. Elle est organisée par le MENA dans le cadre du renforcement des capacités des PAG des différentes structures du MENA. Cette année, au niveau de la région du centre, nous accueillons les PAG en poste dans les Circonscriptions d’Éducation de Base, des lycées et collèges, des différentes directions au niveau déconcentré et ceux des structures centrales du MENA. Selon la Direction des Ressources Humaines sur la base des fiches qui nous sont parvenues, les participants sont environ 700. Il était grand temps qu’ils se retrouvent entre praticiens et techniciens pour échanger autour de ce budget programme et surtout, sur  les premières difficultés qu’ils rencontrent dans sa mise en œuvre. Nous sommes revenus bien entendu sur la gestion axée sur les résultats pour revisiter ses fondements et ses principes pour plus d’efficacité dans la gestion de la chose publique”.

Pour Emmanuel  ZIMBE de la DNP, il faut se féliciter que cette conférence ait pu se tenir ” Etant donné que la formation continue est un droit pour tout travailleur, nous sommes ravis que la conférence ait pu se tenir. Il faut comprendre que nous sommes dans la dynamique de mettre le citoyen au parfum de tout ce qui  se passe en matière de gestion dans notre pays. Le communicateur a parlé de budget citoyen qui va permettre à tout  citoyen burkinabè de savoir et de comprendre comment est utilisé l’argent du contribuable,” précise Emmanuel ZIMBE.

“Oui, il y avait un manque à gagner”  nous apprend Lassané KIEMTORE du service programmation budgétaire au Ministère de l’Enseignement Supérieur. ” Nous sommes tous en train d’apprendre y compris ceux-là mêmes qui sont au niveau de ce budget programme. Nous avons fixé plusieurs objectifs. Nous voulons au sortir de cette conférence, que les PAG puissent réellement s’approprier de tout ce qui est comme notion en matière de budget programme, savoir comment budgétiser une activité, pouvoir lire le budget programme et pouvoir l’exécuter parce qu’aujourd’hui, exécuter le budget est devenu un calvaire pour beaucoup d’agents de la chaîne de la dépense. La lecture même des imputations n’est pas non plus bien maîtrisée,” a-t-il en substance déploré.

Les attentes sont donc grandes car au sortir de cette conférence, “le PAG doit pouvoir élaborer correctement le budget de sa structure sans se référer quotidiennement au niveau central” a conclu  la Directrice Régionale de l’Éducation Préscolaire primaire et non formelle du centre.

P.K




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *