Accueil / A la Une / Jazz à Ouaga : C’est parti pour la 27e édition .. !

Jazz à Ouaga : C’est parti pour la 27e édition .. !

Ce vendredi 26 Avril 2019, le Théâtre National Kaomba LAKOANDE a accueilli la cérémonie d’ouverture du Festival “Jazz à Ouaga” qui souffle sur ses 27 bougies. C’est un public conquis et acquis qui a été témoin de ce grand moment avec des sommités de la musique Jazz.

Djam QUINTEL et son groupe musical

Le Comité d’organisation du festival Jazz à Ouaga comme à l’accoutumé a mis la barre haute au grand bonheur de ce public venu de partout pour vivre la 27e édition d’un festival qui fait vibrer toute une ville aux sonorités jazz et ce,  pendant une semaine.

Après l’impressionnante entrée en danse contemporaine par les étudiants de l’EDIT sous la direction artistique de l’immense chorégraphe Irène TASSEMBEDO, le Directeur Abdoulaye DIALLO a livré son mot de bienvenu. L’occasion a été saisie pour saluer l’accompagnement des différents partenaires dont la Coopération Autrichienne, la banque BICIA-B… et pour demander un tonnerre d’applaudissement pour trois âmes bénies des Dieux du Jazz qui ont quitté le monde des vivants (Hamidou VALIAN, Joyeux Noel & Geoffrey ORYEMA). De ces moments d’émotions intenses, place au Jazz.

Au programme de la cérémonie d’ouverture de ce festival incontournable de Jazz, deux talents indiscutables qui nous viennent du Maghreb et de l’Afrique Occidentale. Il s’agit de Djam (Algérie) et de Bassekou KOUYATE (Mali). C’est une éphorie sur la scène du CENASA qui rappelle l’universalité de la musique.

Les deux groupes à l’affiche ont su embarqué incroyablement le public. La symphonie du riche répertoire du Maliba des KOUYATE associée à la maitrise des instruments traditionnels tel le N’gony, a bouleversé merveilleusement ce public.

vue partielle du public

C’est aussi un public qui a été très ému par la reprise de Djon Maya de Victor DEME par Djam qui revient sur la scène de Jazz à Ouaga onze ans après sa dernière participation en 2008. Le public a chanté en chœur avec lui sur certains titres chantés pourtant en arabe. Cela rappelle également la formidable unicité de la musique.

Il était tard mais le public semble n’avoir pas vu le temps passé ; rendez-vous est donc donné au village du festival dans la cour du Fespaco pour vivre les “afters”. Cela témoigne de la richesse de la soirée.

En rappel, la 27e édition de Jazz à Ouaga se déroulera du 26 Avril au 04 Mai sur trois espaces culturels : CENASA, Institut Français & siège du FESPACO (Village du Festival).

Soyez donc témoins de ces moments uniques que Jazz à Ouaga vous offre !..

Programme disponible en ligne & sur place !

Amina YANOGO

Voir aussi

L’UAS encourage le Gouvernement à engager des discussions sérieuses

COMMUNIQUE DE PRESSE SUR LA RENCONTRE GOUVERNEMENT/SYNDICATS ANNONCÉE  L’Unité d’Action Syndicale (UAS) a rencontré le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :