Accueil / A la Une / Le film Wend-Kuuni en version papier : un outil pédagogique pour les jeunes réalisateurs

Le film Wend-Kuuni en version papier : un outil pédagogique pour les jeunes réalisateurs

Réalisé par Gaston Kaboré en 1982, “Wend Kuni” ou le don de Dieu initialement en version film a désormais sa version papier. L’initiative est du réalisateur – scénariste Serge Armel Sawadogo. La présentation de l’œuvre s’est déroulée au siège du Fespaco le 03 mars 2019.

L’auteur Serge Armel Sawadogo (en blanc) en compagnie de son éditeur Adama Siguéré

Première du genre dans la littérature Burkinabè, ce film adapté en œuvre littéraire est une analyse du scénario de Wend-Kuuni de Gaston Kaboré par Serge Armel Sawadogo. Ce livre se veut être une  étude scientifique qui facilite  une meilleure compréhension   des intentions artistiques de création de l’auteur.

L’auteur offre 10 livres au Directeur de l’ISIS pour ses anciens élèves

L’ouvrage a pour objectif de susciter l’intérêt de la nouvelle génération de cinéastes africains sur l’héritage des pionniers et aînés  du cinéma de l’Afrique. Elle est la première des collections nommées “CINÉ-REPÈRE” en lien direct avec le thème de cette 26ème édition ” mémoire et    avenir ”.

Couverture du livre,”Wend Kuuni” ou le don de Dieu

A travers cette collection, l’auteur entend rétablir les fondations du cinéma africain en décortiquant des scénarios de films africains à succès. L’auteur explique ”En se basant sur les fondations des anciens, la nouvelle génération expérimente et réinvente de nouveaux modèles d’écritures cinématographiques, se réapproprie un héritage cinématographique dans ce qu’il y a de bon et d’excellent mais aussi permet de constituer un repère pour des générations cinéastes”, a expliqué l’auteur du livre.

L’auteur, Serge Armel SAWADOGO

Il faut noter que chaque film adapté sera édité en 3 tomes : le scénario, le découpage technique et la mise en scène. La prochaine sortie est attendue en septembre et portera sur le film “Yaaba” d’Idrissa Ouedraogo

Un autre point important qu’a souligné  l’auteur au cours de cette dédicace est la problématique du ”cinéma calebasse”. Serge Armel Sawadogo entend  démontrer à travers ce  livre que  les techniques ou mécanismes pratiqués pour réaliser un film en campagne ou dans un milieu moderne sont identiques. Pour lui “le décorticage de ce scénario  permettra de briser le stéréotype qui veut que le cinéma fait dans un décor de village, appelé vulgairement ”cinéma calebasse” soit une cinématographie de moindre  qualité.”

Vue partielle des journalistes

Pour terminer, ce document est un outil pédagogique qui sera utile pour les écoles de cinéma, les scénaristes en herbes, les festivals et les universités. Le livre compte 105 pages et est  édité par les Éditions de la République. L’œuvre est au prix de 5 000 FCFA.

Fatim BARRO

Voir aussi

Déclaration sur les attaques terroristes au Burkina

Le MBDHP suit, avec une profonde tristesse et un sentiment d’inquiétude et de désolation, l’évolution …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :