Accueil / A la Une / La couverture sécuritaire du SIAO, du Tour du Faso et des Récréatrales, “une réussite”

La couverture sécuritaire du SIAO, du Tour du Faso et des Récréatrales, “une réussite”

Le Ministre de la Sécurité félicite les Forces de Sécurité pour la couverture sécuritaire réussie du SIAO, du Tour du Faso et des Récréatrales.

©Hervé HONLA

La semaine qui vient de prendre fin aura été celle d’un triple défi pour les forces de sécurité. En effet il s’est agi pour elles d’offrir une sécurité optimale aux exposants , aux acheteurs , aux coureurs, aux acteurs , aux spectateurs et aux organisateurs de trois événements majeurs qui ont drainé , dix jours durant, de grands publics : le Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO) dont le clap de fin est intervenu ce 04 novembre 2018, le Tour International du Faso et les Récréatales .

Fidèle à ses traditions, notre pays a organisé ces trois événements de grande renommée qui se sont, in fine, déroulés dans la sérénité, la sécurité et la paix, des conditions essentielles pour leur tenue et leur réussite.

Le Ministre de la Sécurité remercie l’ensemble des personnels mobilisés pour ces différentes opérations de sécurisation et tient à complimenter les forces de sécurité pour la couverture sécuritaire réussie ayant permis à nos populations et aux amis du Burkina Faso, d’aller et venir et de vaquer, dans la tranquillité et la sécurité, à leurs occupations.

Le Ministre de la Sécurité salue le dévouement et le professionnalisme avec lesquels elles se sont acquittées de leur mission et les invite à garder ce cap afin que nous puissions, tous ensemble, relever le défi sécuritaire qui est le nôtre sur le territoire national.

Que Dieu bénisse et protège le Burkina Faso !

Ouagadougou, le 04 novembre 2018.

Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle /

M Sécu.

Voir aussi

Foire AKAA : « Il faut faire attention à ce que l’Afrique ne devienne pas un effet de mode »

Rencontre avec Victoria Mann, directrice de la première édition du salon d’art contemporain africain au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :