Accueil / A la Une / L’Institut des Peuples Noirs : pour magnifier le Don des Noirs à l’humanité

L’Institut des Peuples Noirs : pour magnifier le Don des Noirs à l’humanité

Des personnes ressources et le Ministre en charge de la culture étaient en concertation ce 09 novembre 2018. Objectif, réfléchir  sur la possibilité de faire renaître  l’institut des Peuples Noirs (IPN), un projet qui a été  porteur de grand espoir pour l’ensemble des peuples noirs  vivants sur le continent et de la diaspora.

Il s’est agi au cours de cette rencontre entre le Ministre  en charge de la culture et les doyens de réfléchir sur ce grand chantier du ministère de la culture qui avait été lancé par le président Thomas Sankara.

« Le Burkina Faso et les autres pays  ont un problème d’identités culturelles. J’ai alors estimé que l’IPN pourrait  servir de  cadre pour une meilleure valorisation  de la culture africaine aussi bien au plan intellectuel  qu’aux  idéaux de la culture africaine. C’est pour cela que j’ai tenu à rencontrer les aînés  qui ont été au commencement de ce projet avec le Président Thomas Sankara. Du haut de leur âge, ils ont la ferme conviction que c’est une idée qui peut apporter  beaucoup au Burkina et à l’Afrique» a expliqué le Ministre en charge de la culture, Abdoul Karim SANGO.

A propos justement de l’Institut des Peuples Noirs (IPN), Martin ZONGO, un des témoins de ce projet situe le contexte de la rencontre. “Nous ne pouvons pas dire aujourd’hui que le nègre occupe la place qui lui revient; c’est tout cela qui fédère les uns et les autres autour de ce projet. Thomas Sankara est l’initiateur de ce projet. Malheureusement, il n’a pas vécu pour pouvoir le pousser au bout et  pour qu’il atteigne vraiment son objectif. Lorsqu’il a été assassiné, on a essayé d’assassiner ses idées mais comme les idées ne meurent pas, les temps ont changé et aujourd’hui nous sommes dans un contexte qui est plus ou moins favorable à une résurgence “,  a expliqué  Martin ZONGO.

Un  comité de réflexion a été mis en place pour conduire le  projet  à sa maturité avant de le porter en conseil des ministres pour appréciation par le gouvernement.

En rappel, Le capitaine Thomas Sankara  est le géniteur de l’Institut des Peuples Noirs dont les objectifs étaient entre autre de  contribuer à la réhabilitation  de l’homme noir à travers le monde, au renforcement de sa dignité et à lui redonner sa place au conseil des nations… bref, de mettre en lumière le Don des Noirs à l’humanité toute entière.

Fatim BARRO

 

Voir aussi

Foire AKAA : « Il faut faire attention à ce que l’Afrique ne devienne pas un effet de mode »

Rencontre avec Victoria Mann, directrice de la première édition du salon d’art contemporain africain au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :