Accueil / A la Une / « Maman Oublie moi » à l’affiche au Ciné Burkina jusqu’au 23 juin 2019

« Maman Oublie moi » à l’affiche au Ciné Burkina jusqu’au 23 juin 2019

La première du film “Maman Oublie moi” a eu lieu ce lundi 17 juin 2018 au ciné Burkina. Cette fiction de 90 min est du réalisateur Ives Edgard BONKOUNGOU et Dos BAVUKAHE.

Les acteurs du film “Maman Oublie moi” à la grande première

Ce film raconte la vie de couple.  Le chef de ménage étant taximan, se débrouille malgré le peu qu’il gagne pour mettre sa famille à l’abri du besoin. Sauf que sa femme très exigeante et ambitieuse rêve de vivre dans un grand confort. Son mari n’arrivant pas à lui offrir cela, elle fait la rencontre d’un homme très riche, décide de quitter son mari et de renier sa fille. Malheureusement, elle se rendra un peu trop tard dans sa nouvelle vie de couple que tout ce qui brille n’est pas de l’or…

Réalisé et monté en un mois, le film « Maman oublie-moi » est un long métrage de 90 mn coréalisée et coproduit Ives par Edgard BONKOUNGOU et par Bavukahe Dos. Le film qui compte 32 acteurs a été Réalisé sur fonds propres.

Les deux réalisateurs : Ives par Edgard BONKOUNGOU (en chemise bleue) et Bavukahe Dos

Inspiré de faits de société, les deux réalisateurs sont mis à nu la vie de nombreux couples, l’homosexualité, l’éducation, l’amour etc. « Nous avons remarqué que beaucoup de couples vivent ce genre de problèmes actuellement. C’est vraiment des maux qui minent la société actuelle et souvent on ne prend pas le temps de réfléchir assez et surtout à la progéniture avant de prendre des décisions. Alors nous nous en sommes inspirés. Notre objectif est vraiment de résoudre les problèmes que traversent les couples et qui conduisent à la séparation ou au divorce », a expliqué Ives Edgard Bonkoungou, le réalisateur.

N’étant pas à son premier film Ives Edgard BONKOUNGOU est le lauréat du troisième prix “Burkina Sucès cinéma” avec le film « Ma belle-sœur à tout prix ». Pour cette deuxième fiction, le réalisateur a choisi des acteurs que l’on découvre pour la première fois à l’écran tels que Mélanie Bonkoungou et Habib Etongo les acteurs principaux du film.

Les acteurs principaux, Mélanie Bonkoungou et Habib Etongo

Melanie Bonkoungou, étudiante, et actrice principale du film joue le rôle de la femme ambitieuse et de la mauvaise mère. Pour elle, ce film reflète la vie de couple de beaucoup de personnes. « Je pense que tout arrive à se résoudre lorsqu’on communique. Et qu’il est toujours souhaitable d’essayer de résoudre le problème que de partir car on finit toujours par regretter les mauvaises décision ».

Pour Habib Etongo de nationalité congolaise infographe de profession, jouer dans ce film n’était pas prévu. « Les réalisateurs m’ont d’abord approché pour le design et le casting du film. Puis me voyant dans les vidéos du casting ont décidé de me prendre comme l’époux de la femme. La leçon que je tire de ce film et que parfois, il faut se contenter de ce qu’on possède déjà. L’herbe n’est pas toujours verte ailleurs ».

Vue partiel des cinéphiles

Pour le directeur du BBDA Walib Bara, présent également à la projection, « quand on regarde le film de ce soir, il y a eu une vue transversale sur l’éducation d’une mère pour son enfant. On constate aussi la persévérance de Habib (le héros, le mari de Ténè) pour dire qu’il ne faut jamais abandonner ».

« Maman oublie-moi » reste à l’affiche jusqu’au 23 juin au Ciné Burkina.

Voir aussi

L’UAS encourage le Gouvernement à engager des discussions sérieuses

COMMUNIQUE DE PRESSE SUR LA RENCONTRE GOUVERNEMENT/SYNDICATS ANNONCÉE  L’Unité d’Action Syndicale (UAS) a rencontré le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :