Accueil / A la Une / MPP : La question de la migration préoccupe les responsables du MPP

MPP : La question de la migration préoccupe les responsables du MPP

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) en collaboration avec l’Alliance progressiste ont organisé à Ouagadougou un séminaire sur la migration. Durant 48 h, les questions de justice sociale et de la migration ont été au cœur des échanges. La cérémonie d’ouverture a eu lieu le 12 octobre 2018  dans la salle de conférence de Palace hôtel de Ouagadougou en présence du Ministre de la sécurité Clément SAWADOGO  premier vice-président du MPP, du Coordonnateur de l’Alliance Progressiste Konstantin Woinoff et de nombreux invités.

Le phénomène de la migration est un sujet d’actualité qui touche de nombreux pays en voie de développement. Dans cette course pour l’eldorado, les pays africains sont en première ligne. En effet, ce sont 33 392 réfugiés maliens qui ont été enregistrés en 2015 par la représentation du HCR au Burkina Faso.

« Quelle vision commune pour une meilleure gestion de la migration ? », tel était le thème de cette conférence, un thème pour lequel l’ex-Président du bureau exécutif du parti Feu Salif DIALLO attachait du prix.

Discriminés et privés de leurs droits dans certains pays d’asile, la majeure partie des travailleurs immigrants vivent des inégalités salariales et sociales; d’où la question de justice sociale posée au cours de cette conférence internationale.

L’Alliance progressiste en tant que parti-social-démocrate dont les missions sont attachées « à la solidarité, la démocratie et la justice » se devait d’accompagner le MPP pour réfléchir sur la question.

Clément SAWADOGO Ministre de la Sécurité représentant Simon COMPAORE, président par intérim du bureau exécutif du MPP a salué l’initiative de l’Alliance progressiste représentée par son Coordonnateur Konstantin Woinoff. Le ministre nourrit l’espoir que les participants parviendront à des conclusions pertinentes à même de permettre de stopper l’exode mortel des bras valides africains.

Le séminaire prendra fin le 13 octobre 2018 par la visite du barrage de Ziga, une localité située à environ 40 km de Ouagadougou.

Fatim BARRO

Ph. de famille

Voir aussi

La dimension culturelle de la Diplomatie : cas du Fespaco

La dimension culturelle de la Diplomatie (L’exemple du FESPACO), tel était l’objet de la communication …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :