Accueil / A la Une / Musique : Sana BOB en tournée nationale

Musique : Sana BOB en tournée nationale

Ce jeudi 23 août 2018 a eu lieu le lancement officiel de la tournée nationale du « crieur public », Sana Bob. C’était au cours d’une conférence de presse organisée à cet effet au CENASA. A l’occasion, l’artiste musicien a aussi dévoilé au public son nouvel album «  Vivre ensemble ». Cette tournée, placée sous le thème « Vivre ensemble : Culture, Union et Développement», se fait en partenariat avec l’association BEOG-YIINGA. Elle va concerner les 13 régions du Burkina Faso et s’étalera sur une durée d’un an de mai 2018 à juin 2019.

Promouvoir le mieux vivre est la vision de l’artiste-musicien, Sana BOB et de l’association Béog-Yiinga. C’est dans ce sens que son 6 ème album a été intitulé «  Vivre ensemble ».  Dans le cadre de la promotion de cet album et pour  contribuer à la cohésion, à l’union, à la paix au Burkina Faso, une tournée nationale a été initiée sous le thème « Vivre ensemble : Culture, Union, Développement ».

Sana Bobo : auteur de l’Album “Vivre ensemble “

Portée par l’association Being-Yiinga, elle se manifestera par une série de concerts évènementiels de sensibilisation de l’artiste Sana Bob. Le crieur public sera accompagné, dans cette tournée, par d’autres artistes dans les 13 régions du Burkina Faso. Ces concerts sont, pour Sana BOB, une arme qui lui permettra « de renforcer les bases culturelles et traditionnelles pour une cohésion sociale tout en cultivant l’élan de la consolidation de la citoyenneté, de l’amour et de l’intégration. » De l’avis de l’artiste, la musique a un effet thérapeutique et il pense qu’on peut soigner ou changer les choses par la musique.

Connu pour son attachement à la  tradition, l’homme  envisage également rendre visite, dans les sept grandes et dernières villes de la tournée, aux rois et chefs coutumiers. Cela, afin de leur rendre hommage à travers la remise de certificats de reconnaissance suivi d’un mini-concert.

Pour ce projet, l’artiste et son staff prévoient  d’organiser 18 concerts riches en son et lumières ; 7 mini concerts d’hommage ; réunir plus de 20 000 spectateurs ; promouvoir l’album « Vivre ensemble » et surtout contribuer à la construction d’un Burkina de paix et du vivre ensemble.

Fatim BARRO

Voir aussi

FESPACO 2019 : La chine apporte son soutien avec 36 millions de fCFA

Le Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) fêtera son jubilé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :