Accueil / A la Une / Musique : “Vision “, l’album qui met un point final à 2018.

Musique : “Vision “, l’album qui met un point final à 2018.

L’une des ruelles du quartier ZOGONA de Ouagadougou a connu une effervescence particulière. C’était le 30 décembre 2018, à 48h seulement du nouvel an que la maison de production Bass Néré a procédé au lancement officiel de « Vision », le nouvel album de Zistar.

Le PDG de la maison de production Bass néré, Ousséni GANDEMA (deuxième de la droite), dit être séduit par la voix de l’artiste.

L’histoire de ce jeune artiste s’est ficelée lors d’un festival à Tanghin au cours duquel Ousséni GANDEMA, PDG de Bass néré Production est tombé sous le coup du charme Zistar.  Dès lors, rêves et promesses font bon chemin pour donner naissance aujourd’hui à l’album « Vision » qui vient comme pour mettre un point final à 2018.

Le premier responsable de Bass néré Production témoigne. « L’artiste a émerveillé le public le jour du festival et personnellement, ses qualités m’ont impressionné », a confié Mr GANDEMA.

Né le 3 août 1984, Zistar à l’état civil, Abdoul Aziz COMPAORE, dans un mélange savant de sons de calebasse et de djembé a su donner une autre teinte au style « DANSE HALL, un style qu’il dit épouser à la faveur d’une rencontre avec le célèbre artiste Ghanéen Shatta WALE.

A travers cet album de 5 titres chanté en langue Mooré et Français avec un featuring et un remix, l’artiste se convainc d’une inspiration certaine qui viendrait surtout de sa vision « je n’écris pas, c’est pendant mon sommeil que mes titres me viennent comme des rêves », déclare Abdoul Aziz à la presse.

Pour le promoteur, c’est un album de belle facture qui aborde dans le fond, l’existence; c’est-à-dire, l’amour, la tolérance et le respect.

“Cet album est le fruit du travail d’une jeune génération qui envisage donner une nouvelle image à la musique burkinabè,” s’est réjoui le producteur. Pour ce faire, il a rassuré qu’il n’aménagera aucun effort pour toujours accompagner l’artiste. Déjà, « Le manager va déployer les stratégies nécessaires pour faire connaître le style musical de l’artiste. Notre mission, c’est de poursuivre le travail que nous venons de commencer pour qu’il y ait une suite », a-t-il conclut.

Mariam CONGO

Voir aussi

Lutte contre l’abus et le trafic de drogues: Le message du Ministre de la sécurité

“Ecoutez d’Abord ! “. C’est le thème retenu par l’ONUDC (Office des Nations-Unies Contre la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :