Accueil / A la Une / Noël : les jouets achetés sur Internet sont-ils sans danger ?

Noël : les jouets achetés sur Internet sont-ils sans danger ?

La répression des fraudes alerte : les trois quarts des jouets achetés sur Internet sont non conformes ou dangereux, selon une étude relayée par « Le Parisien ».

À quelques jours de Noël, de nombreux jouets achetés en ligne vont se retrouver sous les sapins. Mais faut-il faire confiance à ces peluches ou ces déguisements tellement mignons  ? Le constat de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) est plutôt négatif, selon une enquête relayée par Le Parisien . Soixante-neuf produits ont été commandés ces dernières semaines sur les sept plus grandes « places de marché » en ligne : les français Cdiscount et Fnac.com, les américains Amazon, eBay et Wish, le chinois AliExpress ainsi que le japonais Rakuten-PriceMinister.

Et les résultats parlent d’eux-mêmes : 74 % des produits présentent des anomalies. La DGCCRF, qui a testé une partie des jouets elle-même et a confié le reste des tests à des laboratoires européens agréés, note que 35 % des produits commandés étaient non conformes et même que 39 % d’entre eux présentaient un danger. Parmi les exemples relevés par le quotidien : un chien en peluche au rembourrage trop accessible, une tortue aux yeux de plomb ou encore un costume de sorcière un peu trop inflammable.

Vigilance sur les guirlandes

La DGCCRF lance donc un appel à la vigilance pour les fêtes de fin d’année sur toute une liste de produits. Cette vigilance doit aussi concerner les guirlandes électriques pour les sapins, certaines comportant un « risque de choc électrique et de départ de feu ». D’autant plus, souligne Le Parisien, que le chiffre d’affaires des commandes en ligne des Français hors d’Europe va atteindre pour cette année plusieurs milliards d’euros.

SOURCE: Par

Voir aussi

Fespaco 26ème édition : Apolline TRAORE nous entretient sur son film ” Desrances”.

A quelques jours de l’ouverture de la 26ème édition du FESPACO, Apolline Traoré espère que …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :