Accueil / A la Une / SNC 19 ème édition : un appel á un sursaut salvateur

SNC 19 ème édition : un appel á un sursaut salvateur

Le coup d’envoi de cette 19 ème édition a été lancée par le premier ministre Paul Kaba Thieba par 3 coups de tambour ce samedi 24  mars 2018. La cérémonie d’ouverture officielle a eu lieu au sein du stade omnisport Sangoulé Lamizana sous le thème “sauvegarde des valeurs culturelles : enjeux et défis”. Elle a été présidée par le premier ministre Paul Kaba Thièba et coparainné par Mahamadou Ouedraogo ancien ministre de la culture et Laciné Diawara président de la chambre régionale de commerce et de l’industrie de l’ouest, opérateur économique.

Le premier ministre donnant le coup d’envoi des activités de la SNC 2018

Le top départ  de La semaine nationale de  la culture a été lancée officiellement  et la ville de BOBO Dioulasso est en fête. Pour cette 19è édition, prestations d’artistes, défilés de troupes ont été les point forts à l’ouverture.

La SNC 2018, c’est  de 1 287  compétiteurs dans diverses disciplines pour le  Grand prix national des arts et des lettres (GPNAL). Nul ne doute de l’immensité  et de la diversité culturelle dont regorge le Burkina Faso, une richesse culturelle qu’il faut, selon le premier Ministre Paul Kaba TIEBA savoir préserver d’où l’importance du thème de la 19 ème édition.  «Il est important que nous sachions préserver et enrichir ce patrimoine culturel que nous a légué nos devanciers. Ces valeurs culturelles, ce sont nos rapports à l’honnêteté, notre hospitalité, notre façon d’accepter et de s’ouvrir aux autres tout en s’enrichissant,” a laissé entendre le chef du gouvernement représentant le président du Faso.

Le ministre de la culture, des Arts et du Tourisme parle quant à lui  de thème interpellation face à une crise des valeurs “qui fragilisent les fondements des sociétés humaines et la nôtre en particulier.  Le thème appelle á un sursaut salvateur  dans une inculturation véritable et puise dans la vrai source les principaux leviers de notre développement “.

C’est donc parti pour une semaine d’activités marquée par des animations populaires, des spectacles off, une foire artisanale et commerciale, la littéraire, des compétitions pour le  GPNAL catégorie art du spectacle.

Avec un budget de près de 600 millions de francs CFA, le pari pour un succès éclatant est gagné d’avance !

Fatim BARRO

Images :

Voir aussi

FESPACO 2019 : La chine apporte son soutien avec 36 millions de fCFA

Le Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) fêtera son jubilé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :