REPORTAGES

FESPACO 2017 : Le lancement officiel a été un succès total  5 janvier

C’était un palais plein à craquer où comédiens, réalisateurs, producteurs se sont véritablement appropriés la cérémonie de lancement du FESPACO 2017. A l’occasion, le Délégué Général du FESPACO a dévoilé les films retenus pour la compétition officielle. 20 films sur 15 pays inscrits ont été admis à compétir pour l’Etalon d’Or de Yennenga.


C’est par une mise en scène très élaborée à l’allure d’un film hollywoodien que s’est ouverte la cérémonie de lancement de la 25è édition du FESPACO. C’était en présence des plus hautes sommités de la culture ivoirienne, des autorités communales et de la Star Alpha BLONDY.
La tendance est à la croissance selon Ardiouma SOMA. Le Fespaco 2017 aurait enregistré près de 1 000 films contre 760 aux éditions antérieures ; soit un taux de 30%. Pour le Délégué Général du Fespaco, ces chiffres sont le signe révélateur d’un intérêt croissant pour le 7ème art. Parmi les films sélectionnés, le Burkina Faso s’en sort avec trois films dont celui d’Appoline TRAORE, de Tahirou Ouédraogo et d’Adama Roamba.
Notons que la cérémonie officielle a été marquée par plusieurs allocutions, des prestations d’artistes sous des applaudissements à tout rompre. Le moins qu’on puisse dire pour la cérémonie de cet après midi, c’est qu’elle a été un succès total, un pari gagné d’avance par les organisateurs de la biennale du cinéma. Les Ivoiriens l’ont démontré au palais de la culture par l’importance de leur nombre, par leur forte mobilisation ; toute chose qui laisse voir en filigrane une réelle solidarité entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.
Voici le palmarès des films qui ont retenu l’attention du Jury
- A la recherche du pouvoir perdu "de Mohammed Ahed Bensouda (Maroc)
- "A mile in my shoes "de Saïd Khallaf (Maroc)
- "Aisha "de Chande Omar (Tanzanie)
- "Félicité "de Alain Formose Gomis (Sénégal)
- "Fre "de Kinfe Banbu (Ethiopie)
- "Frontières "de Appolline Woye Traoré (Burkina Faso)
- "Innocent malgré tout "de Kouamé Jean De Dieu Konan/ Kouamé Mathurin Samuel Codjovi (Côte d’Ivoire)
- "L’interprète "de Olivier Meliche Koné (Côte d’Ivoire)
- "L’orage africain – Un continent sous influence "de Sylvestre Amoussou (Bénin)
- "La forêt du Niolo "de Adama Roamba (Burkina Faso)
- "Le gang des Antillais "de Jean Claude Barny (Guadeloupe)
- "Le puits "de Lotfi Bouchouchi (Algérie)
- "Les Tourments "de Sidali Fettar (Algérie)
- "Life point "de Brice Achille (Cameroun)
- "Lilia, une fille tunisienne "de Mohamed Zran (Tunisie)
- "Praising the Lord plus one "de Kwaw Paintsil Ansah (Ghana)
- "The lucky specials "de Rea Rangaka (Afrique du Sud)
- "Thom "de Tahirou Tasséré Ouédraogo (Burkina Faso)
- Wulu "de Daouda Coulibaly (Mali)
- "Zin’naariya ! "de Rahmatou Kéïta (Niger )
En rappel, la 25è édition de la biennale du cinéma africain est prévue du 25 février au 04 mars 2017.
PK
Images :

JPEG - 113.3 ko
De g à D : l’ambassadeur du Burkina, Les Ministres Barry et Bandaman

JPEG - 108.1 ko
La star Alpha Blondy sera au Fespaco 2017

Répondre à cet article

Recherhcer
 
 
 
Publicité
Kundé 2017 : l’excellence !
Commandez votre Dan Fani !
Orange Burkina
SEYDONI PRODUCTION
 
Tout Droit reservé - Copyright © : 2012 ArtistesBF