Interviews

La Drogue, un véritable problème de santé et de sécutité publiques au Burkina   17 janvier

Après les campagnes de sensibilisation et d’information sur les méfaits de la drogue entreprises depuis le 26 juin 2016 conjointement avec la journée internationale de lutte contre la drogue, Mariam DIALLO et son équipe ont repris leur bâton de pèlerin. Ainsi, depuis le 10 Aout 2016 le message du SP/CNLD est désormais en direction des autorités de prise de décisions (autorités administratives, autorités coutumières et religieuses). A cette date, c’est au total 9 régions qui ont été couvertes par le Secrétariat Permanent du Comité de Lutte de lutte contre la drogue au Burkina.


" Nous avons eu dans le mois de novembre et de décembre 2016, une série de séances, d’informations, de formations de sensibilisation et d’interpellation des autorités administratives, des autorités coutumières et religieuses de 09 régions du Burkina Faso. Il reste 04 régions dans lesquelles, nous devons y aller. Nous pensons qu’en 2017, nous serons au rendez-vous".

Le constat sur le terrain
Selon le SP/CNLP, la drogue est un véritable de santé et de sécurité publiques.
" Certaines personnes ont été désagréablement surprises de savoir qu’elles consommaient certaines substances sans savoir que c’était la drogue et à Bobo-Dioulasso, des jeunes prennent même du plaisir à cultiver la drogue."Même certaines autorités ignorent ce qu’est exactement la drogue " a poursuivit la Secrétaire Permanente de Lutte Contre la Drogue (SP/CNLD).

Les actions immédiates
Au regard des constats, le staff du CNLP a pris des résolutions suivantes :
- organiser une série de plaidoyers auprès des maires afin qu’au niveau des plans communaux, le CNLD puisse intégrer la lutte contre la drogue comme axe principal et essentiel.
- réaliser une cartographie des interventions émanant des associations, des ONG ou des personnes physiques pour faciliter la coordination et susciter des initiatives dans toutes les localités vulnérables.
- Créer des points focaux avec lesquelles le comité de Ouagadougou pourra s’appuyer pour travailler efficacement, pour donner des orientations et procéder à la collecte des données. Ce qui nous permettra d’avoir une vue réelle de la consommation de la drogue au Burkina Faso, précise Mariam DIALLO

Les actions à courts termes
Pendant sa tournée la présidente du CNLD dit avoir eu le soutien des autorités coutumières. Ce sont elles les garantes de la tradition. "Elles nous ont promis interpeller les populations sur le sujet lors des cérémonies coutumières" .

Des résultats partiellement atteints faute de moyens

JPEG - 41.8 ko
La Drogue, un véritable problème de santé publique

Malgré l’adhésion de ces autorités locales et même de la population, l’équipe du CNLD reste sur sa faim. Mariam DIALLO ne cache pas son insatisfaction. "Malheureusement, nous n’avons pas atteint tous nos résultats parce que toutes les cibles n’ont pas été touchées faute de moyens. Nous avons pour l’instant touché les leaders et il y a beaucoup de personnes qui restent dans l’ombre. On aurait aimé toucher nos mamans qui sont dans les marchés, car elles sont les plus exposées à ce phénomène. Nous avions aussi en projet de rencontrer les transporteurs routiers. Leur rôle est également essentiel dans cette lutte et nous avons besoin de leur engagement pour nous accompagner" nous dit la responsable du comité.

Des lueurs d’espoirs malgré tout
De cette tournée, malgré la limite des moyens, Mariam DIALLO et son équipe tirent un bilan positif car, "des anciens consommateurs de drogue se disent même prêts à leur apporter témoignages et soutien "Au niveau de l’Ouest, nous avons pu rencontrer des anciens consommateurs de drogue qui se disent prêts à nous accompagner dans notre lutte." affirme la secrétaire permanente de la lutte contre la drogue"
C’est sur ces lueurs d’espoir que le CNLD compte poursuivre la lutte et elle espère avec le PNDS que tout ira pour le mieux.
Synthèse de Nadine SOME
* Les sous titres sont de la rédaction

Répondre à cet article

Recherhcer
 
 
 
Publicité
Kundé 2017 : l’excellence !
Commandez votre Dan Fani !
Orange Burkina
SEYDONI PRODUCTION
 
Tout Droit reservé - Copyright © : 2012 ArtistesBF