SOCIETE

Mariages traditionnels
Mariage en pays Dagara : Soutenance de l’Abbé Palm
Wierkome François d’Assise Palm, membre du clergé du Burkina Faso, a soutenu avec brio, le 30 novembre 2016 à l’Université Paris Descartes, une thèse de doctorat intitulée " Nuptialité et compensation matrimoniale chez les Dagara du Burkina Faso (Une analyse de démographie compréhensive) C’est devant un jury composé de Maryse Gaimard (Université de Bourgogne), Véronique Petit (Université Paris Descartes), Roger Somé (Université de (...)
Le mariage traditionnel chez les Bissa : par Etienne BAMBARA
Quelles sont les étapes du mariage traditionnel chez les Bissa ? Je me nomme BAMBARA Etienne, je viens de Garango de la famille royale. Je suis militaire à la retraite. Dans le temps, c’était lors des funérailles ou les jours de marché que les meilleures rencontres amicales se faisaient entre jeunes garçons et jeunes filles. Comme d’habitude, ce sont les garçons qui commencent à taquiner les filles. Lorsqu’un groupe de garçons croisent des (...)
Mariage chez les SAMO ou SAN : Léonce KI, raconte ...
Les SAMO sont une population d’origine mandingue d’Afrique de l’Ouest vivant principalement au nord-ouest du Burkina Faso, dans la région de la Boucle du Mouhoun notamment dans les provinces du Sourou et du Nayala. Le mariage dans ce peuple peut se faire selon plusieurs procédures. Pour en parler, Léonce KI, nous a reçus dans son bureau. Je suis Léonce KI (K.L ) : , secrétaire Exécutif Adjoint de l’Association pour la sauvegarde des (...)
Kpièllè Dabiré Pierre, à propos du Mariage "DAGARA"
Les DAGARA sont un peuple qui occupe la région du Sud-Ouest du Burkina, à la frontière du Ghana. Dans cette partie du Burkina, les coutumes pèsent encore énormément sur les mentalités. Le mariage, chez les DAGARA se déroule entre différents clans. Pour en parler nous avons rencontré un des patriarches, Kpièllè Dabiré Pierre, un journaliste à la retraite. Né vers 1935, je suis considéré comme le patriarche de la famille DABIRE. Malgré l’école (...)
Mariage en pays gourmantché avec Adjima THIOMBIANO
Le Burkina Faso compte une soixantaine d’ethnies. Cette semaine, nous nous sommes intéressés au mariage Gourmantché, une ethnie vivant à l’Est du Burkina Faso, à la frontière du Niger. Le mariage en pays gourmantché est généralement familial mais il a longtemps été fait sous de « kinapping ». Adjima THIOMBIANO originaire de la région et précisément de Fada N’Gourma nous en parle. Je suis ressortissant du Gulmu dans la région de l’Est du (...)
Mariage traditionnel chez les peuls de l’OUBRITENGA
Au Burkina Faso, les peuhls sont une communauté que l’on rencontre sur toute l’étendue du territoire. Le mariage dans cette communauté est tout d’abord une question de famille. Il se déroule en plusieurs étapes. Pour nous en faire une idée exacte, nous avons rencontré un membre de cette communauté. Il s’agit de SIBIRI ABDOULAYE DIALLO communément appelé BANGNAABA résident au secteur 08 de Ouagadougou. Ce ressortissant du village de (...)
Faits & Gestes

0 | 10

De retour en studio, Johnny Hallyday tente de rassurer ses fans avec une photo de 2013
Dix jours après avoir annoncé qu’il recevait des soins pour un cancer, Johnny Hallyday a annoncé qu’il retournait en studio afin d’enregistrer un prochain album. Par la même occasion, il a posté une photo sur Twitter afin de rassurer ses fans. Or, cette photo date en fait de 2013, a révélé France-Soir. Vendredi, Johnny Hallyday a lancé un véritable cri du cœur sur son compte Twitter : "En studio pour un nouvel album. Fuck the cancer !" Le (...)
Marine Lepen refuse de porter le voile à Beyrouth
En visite au Liban, la candidate frontiste a refusé de porter le voile pour rencontrer le grand mufti. Un « comportement inconvenant » pour l’institution sunnite. Pendant que certains observateurs qualifient son geste d’incapacité à montrer de la diplomatie à l’extérieur, walid JOUNBLATT, membre du parlement libanais voient à travers ce fait, un acte horrible et indigne envers la dignité humaine et à tout le peuple Sirien ". Son refus de (...)
César 2017 : Oulaya Amamra et Lily-Rose Depp parmi les révélations
L’Académie des César a dévoilé ce lundi la liste des révélations françaises de l’année 2016 - un indice pour les catégories meilleur espoir féminin et masculin. Le Comité Révélations de l’Académie des César s’est réuni ce lundi 14 novembre pour choisir les jeunes comédiennes et comédiens qui feront partie de la liste des Révélations pour les César 2017. À l’issue des délibérations, 34 comédiennes et comédiens ont été choisis par le Comité pour (...)
CAN 2017 : Le Cameroun sur le toit de l’Afrique
Le Cameroun a remporté ce dimanche 5 février 2017 la 31e Coupe d’Afrique des Nations en disposant de l’Egypte par deux buts à un (1-2) au terme d’un match fort palpitant. Les Lions indomptables obtiennent leur cinquième sacre et mettent ainsi fin à une disette de 15 ans. Alors que les Etalons recevaient les félicitations du président du Faso, Roch Kaboré pour avoir brillamment défendu les couleurs du Burkina à la CAN 2017, le Cameroun et (...)
Can 2017 : les Etalons vont en quart de finale
La Une de l’actualité au Burkina c’est incontestablement la victoire des Etalons du Burkina sur la Guinée-Bisseau par 2 buts à 0, un score qui leur ouvre les portes des quarts de finale. A la fin du temps réglementaire, c’est une liesse populaire sur toutes les artères de Ouagadougou. Images L’ambiance dans une des rues de Ouagadougou en vidéo Glwadys (...)
Ouagadougou serait-elle sous anesthésie générale ?
A moins de deux mois de l’ouverture de la 25è édition du FESPACO, Ouagadougou ville hôte de ce festival, sommeille profondément encore. Et pourtant grandes sont les attentes des acteurs culturels burkinabé pour un FESPACO meilleur en termes d’organisation, d’hébergement, de sécurité, de transport interne des festivaliers, de confort dans les salles de projection et de qualité de films. . A 45 jours en effet de l’évènement, Ouagadougou (...)
Coulisses : Etienne MINOUNGOU parle de ses Récréatrales pendant que Tahirou BARRY parle de son SITHO
Pendant que Etienne MINOUNGOU parle de ses Récréatrales, le Ministre de la culture lui, parle de son SITHO Les Récréatrales 2016 n’ont pas été que prestation d’artistes de renom ou seulement de grandes rencontres entre professionnels. Elles ont aussi été un tremplin pour les riverains de vivre dignement de leur commerce. Des parqueurs, des tenanciers de buvettes( jusqu’à 300 mètres à la ronde) en passant par les grilleurs de viandes et (...)
Attention aux contrevenants !!!
Il est très courant de renconter en ville, des panneaux frappés de face comme au verso le symbole "stationnement interdit". Ceux qui ont fait le code de la route savent de quoi il s’agit. Ce genre de panneaux sont situés dans des endroits très étroits ou susceptibles de gêner la circulation. Malgré ces avertissements, certains conducteurs s’obstinent expressément ou involontairement à violer l’interdiction de stationnement ; ce qui (...)
Il y a 2 commentaire(s) pour cet article
60 ans d’Amour et de partage ... !
« Dans 10 ans, j’en aurais 60 ! », ce propos est d’Irène TASSEMBEDO quand elle venait juste d’avoir ses 50 ans bien sonnés. Depuis cette date, c’était le compte à rebours pour les préparatifs. Ainsi, d’année en année, jour après jour, heure après heure, minute après minute, et seconde après seconde, Irène, soutenue par la puissance divine s’est retrouvée au bout de quelques années, de quelques jours, de quelques heures, de quelques minutes et d’une (...)
Spectacle d’Alpha Blondy : ce que vous n’avez pas vu ... !
Le concert d’Alpha Blondy est bien fini et ce, depuis le 02 octobre 2016. Nous étions d’ailleurs des plus heureux pendant ces spectacles parce que faisant partie de ceux-là qui n’ont jamais vu un seul spectacle de la trame d’Alpha. A quelque chose vraiment, journalisme est bon, est-on tenté de dire ! Mais attention ! ce n’est pas toujours rose parce ce qu’il arrive quelque fois aux hommes de ce métier de vivre des temps sales. Au concert (...)

0 | 10

Echos du Fespaco

0 | 10

Echos du fespaco : les avis de quelques cinéphiles sur les films en compétition
Nous avons fait quelques salles de ciné et nous avons promené notre micro aux cinéphiles pour connaître leurs impressions sur les films en compétition et qu’ils ont déjà vus. En attendant de retrouver d’autres cinéphiles, voici bien que tard quelques avis Yann Ville, cinéphile Je suis allemand en stage à Ouagadougou et c’est mon premier FESPACO. Pour l’instant, c’est le film "Frontière" que j’ai bien aimé. Je n’ai jamais pensé qu’autant de (...)
Echos du Fespaco : Résultats du concours de pitch organisé par l’OIF
A la salle de conférence de Ouaga 2000 s’est tenu un concours de pitch organisé par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). C’était le jeudi 2 mars 2017 dans une salle pleine à craquer. Trois catégories étaient ouvertes aux candidats : Il s’agit de : la catégorie Long-métrages de cinéma ( avec 43 candidats initialement inscrits) les Séries télévisées (avec 19 candidats initialement inscrits) et les documentaires (8 (...)
"L’Etat Z’héros ou la guerre des Gaous" de Maurice BANDAMAN
Le Ministre Ivoirien de la culture et de la Francophonie était hier 28 février 2017 au village AKWABA dressé à la place de la Nation à la faveur du fespaco. En effet, le Ministre Bandaman a procédé à la dédicace de son nouveau livre intitulé " L’Etat Z’héros ou la guerre des Gaous". C’était en présence de nombreux journalistes et d’hommes de littérature La dédicace qui a fait l’objet d’une conférence de presse au Village AKWABA a donné (...)
L’"Interprète" sous les projecteurs
Le film "interprète" du réalisateur ivoirien Olivier KONE a été proposé en projection de presse au Ciné Neerwaya ce 28 février 2017. C’était en présence du réalisateur, de quelques comédiens du film, dont Kadhy TOURE, la comédienne principale. L’interprète", ce film de 104 minutes raconte l’histoire d’une femme trop absorbée par son travail. Sa passion, son dévouement et la qualité de ses prestations dans l’exercice de l’interprétariat vont lui (...)
Le métier d’acteur célébré au cours d’une soirée
Les "celebrities days", activité entrant désormais dans le cadre du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou ont tenu le pari de la grande soirée d’hommage aux acteurs. Une somptueuse soirée aux cours de laquelle, les acteurs ont été valorisés ce dimanche 26 février 2017 à l’hôtel de ville de Ouagadougou. C’est entre cocktail, discours, hommages et distinctions, défilé de costumes de scène le tout dans une bonne ambiance (...)
Il y a 5 commentaire(s) pour cet article
Echos du FESPACO : Le prix de notre intégrité
Les Burkinabé ont promis de relever un défi, celui de faire du FESPACO 2017, une belle fête où tous les festivaliers d’où qu’ils viennent puissent garder de meilleurs souvenirs. C’était également le rêve de nombreux acteurs culturels et des autorités du FESPACO. Dans cette dynamique, la presse est saluée pour son rôle déterminant pour atteindre un FESPACO à la hauteur de notre ambition. Et jusque-là, tout fonctionne à merveille et notre (...)
Echos du Fespaco : La commission chargée des d’accréditations est confiante
Lucie TIENDREBEOGO, la chargée des accréditations et des relations publiques du FESPACO est très confiante et rassurante. "Tout avance à souhait" nous a -t-elle confié. L’équipe qui travaille en effectif réduit promet se donner à fond afin que chaque festivalier ait son badge à bonne date pour minimiser les frustrations et autres désagréments. Lucie TIENDREBEOGO(L.T) : Nous sommes chargés des relations publiques et d’accréditer les (...)
Echos du Fespaco : Marine Leloup nous livre ses impressions en avant-première
Cette semaine, nous vous proposons l’entretien que nous a accordé la Directrice déléguée de l’Institut Français de Ouagadougou. Grand partenaire pour la visibilité du Fespaco, cet institut entend une fois de plus et dans le cadre de la coopération audiovisuelle apporter sa touche à l’évènement. A ce titre d’ailleurs, Marine Leloup nous livre ses impressions en avant-première Marine LELOUP (M.L.) : L’institut Français de Ouagadougou est tout à (...)
Echos du Fespaco : Adama ROAMBA se préoccupe à finaliser son film "
D’abord, c’est un sentiment de joie quand j’ai appris que son film était sélectionné. C’était un sentiment de joie parce que c’est mon premier long métrage de création. Je ne doutais pas trop de la sélection parce que j’ai mis deux ans sur le scénario et nous avons mis tous les moyens de notre côté. J’avais juste quelques doutes au vu d’abord du nombre de films inscrits et au regard des différentes sensibilités des membres du jury Artbf : (...)
Echos du Fespaco : François K. ADIALAGA " Nous sommes confiants"
François KOUABOU ADIALAGA ( F.K.A.) : Je suis le responsable du département prenant en charge le voyage, le séjour et l’hébergement des festivaliers. Dans le cadre des préparatifs, l’organisation de cette 25ème édition s’est faite sur différents pools dont notamment le pool artistique qui comprend la sélection des films en compétition. A cet effet, huit salles ont été identifiées pour abritées les projections. Il s’agit du ciné Burkina, (...)

0 | 10

 

Recherhcer
 
 
 
Publicité
Coris Bank International
le Film "Thom" de Tahirou OUEDRAOGO
SEYDONI PRODUCTION
 
Tout Droit reservé - Copyright © : 2012 ArtistesBF