SOCIETE

Echos du Fespaco

0 | 10

Echos du fespaco : les avis de quelques cinéphiles sur les films en compétition
Nous avons fait quelques salles de ciné et nous avons promené notre micro aux cinéphiles pour connaître leurs impressions sur les films en compétition et qu’ils ont déjà vus. En attendant de retrouver d’autres cinéphiles, voici bien que tard quelques avis Yann Ville, cinéphile Je suis allemand en stage à Ouagadougou et c’est mon premier FESPACO. Pour l’instant, c’est le film "Frontière" que j’ai bien aimé. Je n’ai jamais pensé qu’autant de (...)
Echos du Fespaco : Résultats du concours de pitch organisé par l’OIF
A la salle de conférence de Ouaga 2000 s’est tenu un concours de pitch organisé par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). C’était le jeudi 2 mars 2017 dans une salle pleine à craquer. Trois catégories étaient ouvertes aux candidats : Il s’agit de : la catégorie Long-métrages de cinéma ( avec 43 candidats initialement inscrits) les Séries télévisées (avec 19 candidats initialement inscrits) et les documentaires (8 (...)
"L’Etat Z’héros ou la guerre des Gaous" de Maurice BANDAMAN
Le Ministre Ivoirien de la culture et de la Francophonie était hier 28 février 2017 au village AKWABA dressé à la place de la Nation à la faveur du fespaco. En effet, le Ministre Bandaman a procédé à la dédicace de son nouveau livre intitulé " L’Etat Z’héros ou la guerre des Gaous". C’était en présence de nombreux journalistes et d’hommes de littérature La dédicace qui a fait l’objet d’une conférence de presse au Village AKWABA a donné (...)
L’"Interprète" sous les projecteurs
Le film "interprète" du réalisateur ivoirien Olivier KONE a été proposé en projection de presse au Ciné Neerwaya ce 28 février 2017. C’était en présence du réalisateur, de quelques comédiens du film, dont Kadhy TOURE, la comédienne principale. L’interprète", ce film de 104 minutes raconte l’histoire d’une femme trop absorbée par son travail. Sa passion, son dévouement et la qualité de ses prestations dans l’exercice de l’interprétariat vont lui (...)
Le métier d’acteur célébré au cours d’une soirée
Les "celebrities days", activité entrant désormais dans le cadre du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou ont tenu le pari de la grande soirée d’hommage aux acteurs. Une somptueuse soirée aux cours de laquelle, les acteurs ont été valorisés ce dimanche 26 février 2017 à l’hôtel de ville de Ouagadougou. C’est entre cocktail, discours, hommages et distinctions, défilé de costumes de scène le tout dans une bonne ambiance (...)
Il y a 5 commentaire(s) pour cet article
Echos du FESPACO : Le prix de notre intégrité
Les Burkinabé ont promis de relever un défi, celui de faire du FESPACO 2017, une belle fête où tous les festivaliers d’où qu’ils viennent puissent garder de meilleurs souvenirs. C’était également le rêve de nombreux acteurs culturels et des autorités du FESPACO. Dans cette dynamique, la presse est saluée pour son rôle déterminant pour atteindre un FESPACO à la hauteur de notre ambition. Et jusque-là, tout fonctionne à merveille et notre (...)
Echos du Fespaco : La commission chargée des d’accréditations est confiante
Lucie TIENDREBEOGO, la chargée des accréditations et des relations publiques du FESPACO est très confiante et rassurante. "Tout avance à souhait" nous a -t-elle confié. L’équipe qui travaille en effectif réduit promet se donner à fond afin que chaque festivalier ait son badge à bonne date pour minimiser les frustrations et autres désagréments. Lucie TIENDREBEOGO(L.T) : Nous sommes chargés des relations publiques et d’accréditer les (...)
Echos du Fespaco : Marine Leloup nous livre ses impressions en avant-première
Cette semaine, nous vous proposons l’entretien que nous a accordé la Directrice déléguée de l’Institut Français de Ouagadougou. Grand partenaire pour la visibilité du Fespaco, cet institut entend une fois de plus et dans le cadre de la coopération audiovisuelle apporter sa touche à l’évènement. A ce titre d’ailleurs, Marine Leloup nous livre ses impressions en avant-première Marine LELOUP (M.L.) : L’institut Français de Ouagadougou est tout à (...)
Echos du Fespaco : Adama ROAMBA se préoccupe à finaliser son film "
D’abord, c’est un sentiment de joie quand j’ai appris que son film était sélectionné. C’était un sentiment de joie parce que c’est mon premier long métrage de création. Je ne doutais pas trop de la sélection parce que j’ai mis deux ans sur le scénario et nous avons mis tous les moyens de notre côté. J’avais juste quelques doutes au vu d’abord du nombre de films inscrits et au regard des différentes sensibilités des membres du jury Artbf : (...)
Echos du Fespaco : François K. ADIALAGA " Nous sommes confiants"
François KOUABOU ADIALAGA ( F.K.A.) : Je suis le responsable du département prenant en charge le voyage, le séjour et l’hébergement des festivaliers. Dans le cadre des préparatifs, l’organisation de cette 25ème édition s’est faite sur différents pools dont notamment le pool artistique qui comprend la sélection des films en compétition. A cet effet, huit salles ont été identifiées pour abritées les projections. Il s’agit du ciné Burkina, (...)

0 | 10

" C’est pas interdit... ! "
"C’est pas interdit !" : Qu’est-ce que ça vous fait de voir un homme porter une boucle d’oreille ?
La boucle d’oreille, depuis des lustres est un bijou qui sert en général de parure pour la gente féminine. Mais on constate qu’au fil des années, les hommes se sont aussi approprié ce style de vie. Autrefois admis par certaines cultures, ce bijou devient de plus en plus la nouvelle tendance des jeunes. Effets de mode ou de simple imitation, la société reste toutefois rigide voire prudente sur le sujet. Les avis sont partagés sur le port (...)
La chaine de cheville : Quel message cache-t-elle ?
Le port de la chaine de cheville "C’est pas interdit " mais … c’est mal compris ! Avoir un bracelet ou une chainette de cheville ou plus précisément porter une chaine au pied, c’est du déjà vu et "c’est pas interdit !". Mais qu’à cela ne tienne, cette pratique quoi qu’on dise sort de l’ordinaire et se prête à de nombreuses interprétations. Une chaîne au pied, au-delà de la parure que certaines femmes cherchent à mettre en évidence, cache-t-elle un (...)
" C’est pas interdit... ! "
"C’est pas interdit", c’est la nouvelle rubrique que vous propose désormais Artistesbf dans ses pages. En effet, "C’est pas interdit" de parler des nouvelles tendances, les vogues ou les petits zazou dont certains jeunes "branchés" s’adonnent. Les hommes qui percent leurs oreilles ou qui portent des boucles d’oreilles, les piercings ou les petites chaines au pied sont autant de comportements qui ne sont pas interdits certes ; mais (...)
Faits & Gestes

0 | 10 | 20

John Travolta fait don de son Boeing 707 à un musée australien
L’acteur américain John Travolta a annoncé le don de son "bien-aimé" Boeing 707 à un musée australien de l’aviation et espère faire partie de l’équipage qui emmènera l’avion vintage en Australie. L’annonce faite sur le site CultureBox précise que c’est un vieil appareil construit en 1964 pour la compagnie australienne quand celle-ci l’avait retiré du service 30 ans plus tard. "C’est avec grand plaisir que je fais cette annonce historique du don (...)
Les artistes burkinabè sont fâchés ... !!!
Le 23 mai dernier l’artiste musicienne Adja Divine (Adjaratou DIESSONGO à l’état civil) était victime d’une agression. Suite à cet acte barbare et indigne, un collectif d’artistes musiciens piloté par l’association des femmes musiciennes a initié une marche silencieuse le samedi 27 mai dans le quartier Ouaga 2000. Une marche qui avait pour objectif de dénoncer la vindicte populaire et tirer sur la sonnette d’alarme sur les violences faites aux (...)
Affaire Adja DIVINE : Camarades, Soyons des héros et non des Zéros !
C’est un sentiment triste qui nous anime depuis trois jours ; pratiquement depuis que l’artiste musicienne Adja DIVINE a été lynchée dans la rue. Plus d’un burkinabé est resté sidéré et consterné par cette situation qui nous interpelle pour des actions urgentes. Des Autorités politiques aux chefs coutumiers en passant par les confessions religieuses ou par le citoyen lambda, à chaque niveau de cette pyramide sociale, nous devons nous (...)
Cancer du col de l’utérus : des femmes privées de leur traitement
Depuis février 2017, 400 femmes atteintes d’un cancer du col de l’utérus à un stade avancé ne peuvent plus bénéficier de leur traitement, l’Avastin®. En cause : une décision des autorités sanitaires de ne plus le faire rembourser directement aux hôpitaux qui le prescrivent. En France, certains médicaments innovants et onéreux sont inscrits sur une "liste en sus", ce qui permet leur remboursement direct aux établissements de santé par l’Assurance (...)
Présidentielle Française : Emmanuel MACRON élu 8ème Président
Emmanuel Macron a été élu dimanche président de la République en battant largement la candidate d’extrême droite Marine Le Pen lors d’un second tour marqué par une forte abstention estimée à 25%. "Vous l’avez emporté, La France l’a emporté !" s’est exclamé Emmanuel MACRON, le vainqueur du scrutin devant ses milliers d’électeurs. Marié à son ancienne professeur de français Brigitte TROGNEUX, il est le 8ème Président de la 5è république. Il rentrera (...)
Victimes des attaques terrotistes à Ouagadougou : Une Photographe décorée à titre posthume
Le ministère de la Culture a annoncé le 14 avril la décoration posthume pour la photographe Leïla Alaoui, victime d’un attentat à Ouagadougou début 2016. Victime du terrorisme, la franco-marocaine était photographe et vidéaste. Après son décès, ses clichés émouvants sur des déplacés syriens ont été exposés à Toulon de janvier à avril 2016. Le 15 janvier 2016, Leïla Alaoui avait été grièvement blessée par balles lors de l’attaque d’un restaurant de (...)
Un bébé à huit bras et jambes opéré avec succès en Inde
En Irak, un père de 28 ans a été horrifié à la naissance de son unique enfant. En effet, Karam (c’est le nom du bébé) est né en Irak dans de conditions extrêmement rares ; 5 ou 6 cas selon les médecins existeraient seulement dans le monde. Né avec Huit bras dont deux sortants directement de son estomac, le nourrisson a été opéré avec succès en Inde afin d’enlever les membres en excès. Selon BFMTV.com qui rapporte l’information, il s’agirait de (...)
Il y a 2 commentaire(s) pour cet article
Les créateurs du troisième âge ont été honorés au BBDA
Les créateurs du troisième âge et membres du Bureau Burkinabé des droits d’auteurs ont été honorés cet après-midi du 31 mars2017 et ce, conformément aux objectifs visés par le mécanisme d’Aide aux Membres Agés (AMA). Chaque bénéficiaire est retourné avec la cagnotte de 100 000 frs CFA. La cérémonie officielle de remise de ces aides était présidée par le Ministre de la culture, Tahirou BARRY en présence de nombreux acteurs culturels et du personnel du (...)
G7 Culture : l’Italie propose de former des "Casques bleus de la Culture" pour défendre le patrimoine mondial
La ville de Florence accueille aujourd’hui et demain, 30 et 31 mars, le premier G7 de la culture : une initiative voulue par l’Italie qui compte ainsi affirmer un rôle de premier plan en matière de défense du patrimoine mondial. Dans le cadre de ces rencontres, l’Italie a proposé de former une armée de "Casques bleus de la Culture", une mesure déjà mise en place à l’échelle du pays. Dans le cadre du G7 de la Culture à Florence, en Italie, (...)
Lu et entendu : Paiement des artistes du troisième âge
L’une des innovations majeures apportées au Bureau Burkinabé du Doit d’Auteur est entre autres la mise en place du mécanisme d’Aide aux Membres Âgés ( AMA) du BBDA. C’est un mécanisme d’entraide aux créateurs du troisième âge et membres du BBDA. Six mois après sa mise en place, c’est-à-dire,depuis septembre 2016, ce mécanisme d’entre-aide commence à porter fruits. C’est du moins ce que nous avons lu et entendu pour vous cette semaine. En effet, (...)

0 | 10 | 20

Mariages traditionnels
Mariage coutumier en pays gourmantché (les Coulidiati de la province de la TAPOA
La région de l’Est peuplée majoritaire de Gulmantchéba connait cependant une paronymie du point de vue linguistique. Aussi, le Gulmancema (la langue des Gulmanceba) n’est pas parlée de la même manière dans cette région de L’EST. Ainsi, de la province de la Gnagna, au Gourma en passant par la Komondjari et la Tapoa, les coutumes du point de pratique ont également évoluées au fil du temps. Sur le plan du mariage coutumier par exemple, les (...)
Mariage en pays Dagara : Soutenance de l’Abbé Palm
Wierkome François d’Assise Palm, membre du clergé du Burkina Faso, a soutenu avec brio, le 30 novembre 2016 à l’Université Paris Descartes, une thèse de doctorat intitulée " Nuptialité et compensation matrimoniale chez les Dagara du Burkina Faso (Une analyse de démographie compréhensive) C’est devant un jury composé de Maryse Gaimard (Université de Bourgogne), Véronique Petit (Université Paris Descartes), Roger Somé (Université de (...)
Le mariage traditionnel chez les Bissa : par Etienne BAMBARA
Quelles sont les étapes du mariage traditionnel chez les Bissa ? Je me nomme BAMBARA Etienne, je viens de Garango de la famille royale. Je suis militaire à la retraite. Dans le temps, c’était lors des funérailles ou les jours de marché que les meilleures rencontres amicales se faisaient entre jeunes garçons et jeunes filles. Comme d’habitude, ce sont les garçons qui commencent à taquiner les filles. Lorsqu’un groupe de garçons croisent des (...)
Mariage chez les SAMO ou SAN : Léonce KI, raconte ...
Les SAMO sont une population d’origine mandingue d’Afrique de l’Ouest vivant principalement au nord-ouest du Burkina Faso, dans la région de la Boucle du Mouhoun notamment dans les provinces du Sourou et du Nayala. Le mariage dans ce peuple peut se faire selon plusieurs procédures. Pour en parler, Léonce KI, nous a reçus dans son bureau. Je suis Léonce KI (K.L ) : , secrétaire Exécutif Adjoint de l’Association pour la sauvegarde des (...)
Kpièllè Dabiré Pierre, à propos du Mariage "DAGARA"
Les DAGARA sont un peuple qui occupe la région du Sud-Ouest du Burkina, à la frontière du Ghana. Dans cette partie du Burkina, les coutumes pèsent encore énormément sur les mentalités. Le mariage, chez les DAGARA se déroule entre différents clans. Pour en parler nous avons rencontré un des patriarches, Kpièllè Dabiré Pierre, un journaliste à la retraite. Né vers 1935, je suis considéré comme le patriarche de la famille DABIRE. Malgré l’école (...)
Mariage en pays gourmantché avec Adjima THIOMBIANO
Le Burkina Faso compte une soixantaine d’ethnies. Cette semaine, nous nous sommes intéressés au mariage Gourmantché, une ethnie vivant à l’Est du Burkina Faso, à la frontière du Niger. Le mariage en pays gourmantché est généralement familial mais il a longtemps été fait sous de « kinapping ». Adjima THIOMBIANO originaire de la région et précisément de Fada N’Gourma nous en parle. Je suis ressortissant du Gulmu dans la région de l’Est du (...)
Mariage traditionnel chez les peuls de l’OUBRITENGA
Au Burkina Faso, les peuhls sont une communauté que l’on rencontre sur toute l’étendue du territoire. Le mariage dans cette communauté est tout d’abord une question de famille. Il se déroule en plusieurs étapes. Pour nous en faire une idée exacte, nous avons rencontré un membre de cette communauté. Il s’agit de SIBIRI ABDOULAYE DIALLO communément appelé BANGNAABA résident au secteur 08 de Ouagadougou. Ce ressortissant du village de (...)

 

Recherhcer
 
 
 
Publicité
Kundé 2017 : l’excellence !
Commandez votre Dan Fani !
Orange Burkina
SEYDONI PRODUCTION
 
Tout Droit reservé - Copyright © : 2012 ArtistesBF