Accueil / A la Une / 11ème édition des « récréâtrales » : Gounghin en fête à partir du 24 octobre 2020

11ème édition des « récréâtrales » : Gounghin en fête à partir du 24 octobre 2020

Le comité d’organisation a donné  aux hommes de presse un avant-goût de quelques pièces qui seront diffusées du 24 au 31 octobre dans le quartier de Gounghin, plus précisément à Bougsemtenga. S’en est suivi d’une conférence de presse. C’était ce jeudi 15 octobre 2020 à Ouagadougou.

11ème édition des « récréâtrales » : Gounghin en fête à partir du 24 octobre 2020

 

La 11èmeédition des « récréâtrales » aura belle et bien lieu sous le thème « Nous dresser ». Un choix qui sied avec la situation actuelle. En effet, « la crise sanitaire et sécuritaire a fragilisé d’avantage le secteur de la culture et a créé un passage à vide ou l’œuvre artistique est réduite à sa plus simple expression virtuelle. Alors pour Odile SANKARA, Présidente des récréâtrales, « il faut nous dresser plus que jamais. Et cette édition met à l’épreuve notre capacité de résister et d’exister … »

Cette année la « plateforme festival » s’étalera sur 7 jours au lieu de 10 jours “A cause de la situation sanitaire qui est chaotique, nous avons décidé de redimensionner le festival afin  de ne pas l’annuler parce qu’il n’est pas de notre devoir en tant qu’artiste d’enterrer la joie mais bien au contraire de chanter la vie,  de prendre soin de la vie et de susciter l’espoir et donc c’est pour cela que malgré tout, on tient cette édition. Même si elle est redimensionnée, on aura toute la beauté qu’on a d’habitude » a confié le Directeur artistique, Aristide Tarnagda.

La pièce ” Plaidoirie  pour vendre le Congo » à l’INAFAC

Les Récréâtrales constituent l’un des festivals les plus importants du continent africain.Organisé chaque deux ans, la 11ème édition  est fin prêt pour la dernière étape, celle de la diffusion des spectacles crées en résidence. En gros, huit (8) spectacles  seront joués dans des cours familiales.

En effet, la particularité de ce festival est son concept à faire de l’art avec et chez l’habitant. Il s’agit selon eux  de créer un lien social, démocratiser l’art en l’inscrivant au cœur de la cité. Donnant ainsi aux familles habitant Bougsemtenga toutes les responsabilités liées à l’accueil, à la billetterie et à la sécurité pendant le festival. Cela favorise également un dialogue ouvert au sein de la communauté et permet l’engagement, la reconnaissance et la responsabilisation des citoyens.

11ème édition des « récréâtrales » : Gounghin en fête à partir du 24 octobre 2020
la pièce « le quartier » chez le Chef de Bougsemtenga

D’ailleurs, les journalistes ont ainsi pu constater cela lors d’une visite guidée avec le Directeur Général, Aristide Tarnagda dans les différentes cours où ils ont assisté à quelques extraits de certains spectacles tels que « les enfants hiboux ou les petits ombres de la nuit »,  « Plaidoirie  pour vendre le Congo ». Et « le quartier », une pièce réalisée avec des jeunes du quartier.

Selon Aristide Tarnagda, la pièce « le quartier » est l’innovation majeure de cette 11ème  édition. « Ces jeunes ne sont pas des professionnels mais ils ont bénéficié de notre accompagnement depuis le mois d’Août. Ils vont être programmés dans les in des récréâtrales. C’est une façon de les mettre en lumière, de leur témoigner et à leurs parents notre reconnaissance le faite de nous accueillir ici. En plus, le théâtre, l’art de façon général est une tribune démocratique de prise de parole et il est important que ces jeunes qui sont avec nous, qui nous  ouvrent leurs portent puissent prendre la parole et être vus » a expliqué Aristide Tarnagda.

11ème édition des « récréâtrales » : Gounghin en fête à partir du 24 octobre 2020
La pièce « les enfants hiboux ou les petits ombres de la nuit » chez la famille NIKIEMA

Dans quelques  jours, la rue 9.32 deviendra une cité utopique entièrement scénographié par le Collège Scénographique. Elle réunira au total 135 artistes, auteurs, metteurs en scène, scénographes et comédiens, autour des spectacles, des lectures langues d’Afriques, la  soirée partage, au sein des cours familiales de Bougsemtenga. Il y aura  également au programme de la danse et des nuits musicales.

En terme sanitaire, Aristide Tarnagda a assuré que des précautions ont été prises. « Nous travaillons en étroites collaboration avec le ministère de la santé qui nous accompagne et qui nous a aidé avec de la logistique pour pouvoir respecter les mesures barrières. Aussi, dans les communications nous informons  que pour pouvoir avoir accès au site, il va falloir avoir un masque et se soumettre au lavage de main. »

Alors rendez-vous au quartier de Gounghin à partir du 24 octobre 2020 pour faire la fête.

Le programme ici : recreatrales.org

Fatim BARRO

Voir aussi

Les récréatrales : «L’hécatombe prévu n’aura pas lieu », dixit Aristide Tarnagda

La  11e édition des récréatrales a ouvert ses portes ce samedi 24 octobre 2020 dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *