Accueil / A la Une / Amputée des deux jambes, elle va défiler à la Fashion Week de Paris

Amputée des deux jambes, elle va défiler à la Fashion Week de Paris

Une première dans l’histoire, une handicapée amputée des deux membres inférieurs va défiler au grand show de la fashion week. Daisy-May Demetre, neuf a perdu ses deux jambes en raison d’une malformation congénitale à l‘âge de 18 mois.

Tout est parti d’une émission sur la mode, le père de Daisy-May, Alex lui suggère alors de devenir mannequin. Une passion qu’elle caresse désormais. À 9 ans, Daisy a défilé pour plusieurs marques de vêtements importantes. Comme quoi, le handicap n’est pas une fatalité.

“Je lui ai promis, qu’elle allait être la double amputée la plus inspirante du monde. Si j’ai fait cela, c’est parce que je m‘étais tourné vers l’alcool, et le suicide à quelques reprises à sa naissance, parce que j’avais peur d’un handicap et j’avais peur de voir où cela allait la conduire. Je lui ai fait cette promesse il y a 18 mois parce qu’elle m’a montré que c‘était un cadeau de la voir grandir. Elle a changé ma vie’‘ affirme Alex Demetre, content des prouesses de sa fille.

La fondatrice de Lulu et Gigi Eni Hugedus-Buiron n’a pas hésité à engager le mannequin pour modéliser les vêtements de luxe pour enfants, qui peuvent coûter jusqu‘à 2 600 $ pour une “Princesse et la robe de pois”. Pour cette dame, faire défiler les enfants c’est non seulement promouvoir la diversité, mais également une façon d’aider le jeune modèle à briser ses obstacles .

“ C’est tellement important de faire ceci avec les enfants parce que les enfants sont plus ouverts, ils ne posent pas de condition, alors quand ils voient la diversité, quand ils voient l’inclusion sur une plateforme globale, ils pensent “Je peux le faire, je suis tout aussi merveilleux”. C’est vraiment ça le message de notre marque et que nous voulons que les gens le réalise”, Déclare-t-elle.

Née à Birmingham, en Angleterre, Daisy-May utilise des lames en carbone pour courir et marcher sur le podium. Elle a d’ailleurs pour une exposition à Londres, utilisé une roue de charrette.

Le jeune mannequin a le vent en poupe. “J’ai été en Espagne, en Autriche et à New York, et j’ai évidemment été à Paris, et je pense que c’est tout. Il suffit de se tenir devant la caméra et de mettre de jolis vêtements et de poser. J’ai été en Espagne, en Autriche et à New York, et j’ai évidemment été à Paris, et je pense que c’est tout’‘.

Daisy May fait les podiums pour des marques de vêtements britanniques depuis un an. Elle a également participé à la London Kids’ Fashion Week en février et à la New York Fashion Week plus tôt cette année.

Source: Africanews

Voir aussi

Chefferie au GULMU : La photo qui vient comme de l’huile sur le feu

“Vouloir réduire tous les problèmes qui se déroulent à l’Est à un individu, c’est un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *