Accueil / Actualités / Nos RDV (page 3)

Nos RDV

Production et financement du cinéma en Afrique sud saharienne francophone

Dans cet entretien, Claude Forest s’exprime autour des thématiques de son ouvrage « Production et financement du cinéma en Afrique sud saharienne francophone (1960-2018) » édité par L’Harmattan et propose un regard récent sur cette aire cinématographique. Cédric Lépine : Comment en êtes-vous venu à vous intéresser au cinéma en Afrique ? …

Lire la suite

FESPACO 2019 : “L’Etat burkinabè a joué une carte extrêmement cohérente et forte. (Dixit Noureddine Saïl)

Le FESPACO 2019 est bien fini. Mais son impact reste encore indélébile dans nos esprits comme si nous regrettions qu’il soit fini de sitôt. C’est peut-être aussi parce qu’il mettra encore deux ans avant de se tenir; ce qui parait long pour certains festivaliers. Au-delà  même de la fréquence de …

Lire la suite

Noureddine SAÏL : “Je rêve d’un Fespaco annuel “

Noureddine Saïl est convaincu qu’à partir des réflexions, de critiques constructives et les moyens alloués au festival, le Burkina pourrait rendre meilleur le festival sans qu’il  n’y ait de déperdition d’énergie ni de déperdition financière. C’est possible, si et seulement l’Etat burkinabè donnait les moyens et toute la latitude au …

Lire la suite

Sidiki BACABA : Filmographie et Témoignages

Outre les pièces de théâtre (plus d’une vingtaine), et ses nombreuses distinctions (plus d’une vingtaine également), voici ci-dessous ses réalisations et quelques films dans lesquels l’acteur a occupé d’importants rôles : En tant qu’acteur 1972 : Visages de femmes de Désiré Écaré, Côte d’Ivoire 1977 : Bako, l’autre rive de Jacques Champreux …

Lire la suite

Michel OUEDRAOGO, ancien DG du FESPACO : « Le Burkina a donné en partage le FESPACO à toute l’humanité ».

Sept ans à la tête du FESPACO, Michel OUEDRAOGO n’est plus à présenter au monde du 7ème Art. Malgré son état de convalescence, il a accepté nous rejoindre sous l’arbre-à-palabres du FESPACO pour échanger sur le cinquantenaire du Festival. Toujours jovial, décontracté et très remuant, l’homme n’a véritablement rien perdu …

Lire la suite