Accueil / A la Une / Grève du SYNATIC: « Le Gouvernement ne joue pas franc jeu”

Grève du SYNATIC: « Le Gouvernement ne joue pas franc jeu”

Grève du SYNATIC: « Le Gouvernement ne joue pas franc jeu. Comme nous sommes vigilants, nous savons comment faire avec ce Gouvernement pour avoir gain de cause » Dixit Sidiki Dramé

Les animateurs de la conférence

 Le syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC) a organisé une conférence de presse le vendredi 04 octobre 2019 à la bourse du travail de Ouagadougou.

L’objectif de ce point de presse porte sur l’évolution de la lutte des travailleurs des Médias publics (RTB et Sidwaya), lutte relancée depuis le mois de juin 2019 a souligné le secrétaire général dudit Syndicat, Sidiki Dramé. Et de mentionner que l’objectif principal consistait à saisir l’opinion publique et de l’informer de l’évolution des décisions prises en vue de sortie de crise.

« Cette rencontre consiste à interpeller le Gouvernement à être concret afin qu’il sache que nous sommes pour une sortie de crise, il suffit qu’il soit seulement consentant ».

Sidiki Dramé et ses collaborateurs ne refusent pas la proposition du Gouvernement qui veut que les Médias publics passent d’un statut dérogatoire en attendant le statut de société d’Etat.

Cependant, ils ont exigé qu’ils doivent s’imprégner des textes et lois de ce statut qui, selon eux devrait permettre l’amélioration de leurs conditions de travail.

Toujours sur cette même lancée, ils se sont indignés du fait que le Gouvernement à travers son porte-parole le ministre Rémi Dandjinou se soit livré à une campagne de désinformation et d’intoxication de l’opinion publique.

Ils ont en outre indiqué qu’il a également omis sciemment la recommandation de la commission mixe qui préconisait au Gouvernement de faire la mutation avec l’ensemble du personnel et avec l’accompagnement de l’Etat.

Malgré tout ce montage savamment orchestré pour saboter la lutte des travailleurs, le SYNATIC a montré sa bonne foi de n’être pas fermé au dialogue ont-ils conclu.

Sidiki Dramé avait à ses côtés Nadège Yé, sécrétaire à l’information, Ousséni Ouédraogo, secrétaire à l’organisation et de Harouna Boéna, secrétaire à la formation politique et syndicale.

Téné Bénédicte OUEDRAOGO

benedicteoued@gmail.com

Voir aussi

Interdiction au SYNATIC de gréver au sein de la RTB

Le 17 février 2020, le Syndicat Autonome des Travailleurs de l’Information et de la Culture …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *