Accueil / A la Une / Covid-19 au Burkina: Le groupe UBA apporte un appui de plus de 80 millions FCFA

Covid-19 au Burkina: Le groupe UBA apporte un appui de plus de 80 millions FCFA

Le groupe bancaire UBA à l’instar des autres structures, entend contribuer dans la riposte contre le coronavirus au Burkina Faso. A cet effet, la responsable du groupe UBA a remis une contribution d’une valeur de plus de 80 millions de francs CFA au Centre d’Organisation d’Urgence Sanitaire(CORUS). C’était dans la journée du lundi 30 mars 2020 à Ouagadougou.

En ces moments difficiles, a indiqué Noellie Tiendrebeogo Directrice Générale de UBA Burkina Faso, le groupe à travers sa fondation a tenu à faire un déplacement auprès du CORUS. Une telle attitude, a-t-elle poursuivi témoigne de  son engagement dans la lutte contre COVID-19.  Aussi, a-t-elle elle informé que le groupe UBA apporte son appui au Burkina d’un montant de près de 87 millions FCFA. Pour la Directrice Générale, c’est un geste qui vient en soutien au gouvernement burkinabè dans la lutte acharnée  contre le COVID-19. « Nous avons apporté cette modeste contribution bien que nous sachions que les besoins sont énormes », a-t-elle confié. En témoignant sa compassion aux malades, Noellie Tiendrebeogo a réitéré ses encouragements à l’équipe médicale qui se bat au quotidien.

Par ailleurs, Mme Tiendrebeogo a invité les populations au  respect  scrupuleux des mesures préventives sanitaires.  Car, à son avis, cela demeure la seule alternative pour vaincre la pandémie.

En retour, le Professeur Martial Ouédraogo a, au nom du ministre de la santé, remercié le groupe UBA pour cette initiative «  inestimable ». Dans ce sens, il a rassuré que cet apport serait immédiatement utilisé dans le cadre de la lutte contre le COVID-19.  Toutefois, ce soutien matériel et moral, a-t-il soutenu,  réconforte l’équipe chargée de la riposte.  En termes de besoins, le professeur Ouédraogo a reconnu qu’ils sont multiples. A l’entendre, le centre a besoin de matériel de protection, d’éléments de motivation pour le personnel et des réactifs. « Il y a tant de choses car nous avons besoin d’augmenter notre capacité d’hospitalisation », a-t-il fait savoir.

Achille ZIGANI

Voir aussi

Reprise des cours à l'Aurore

Burkina : Réouverture des classes, la contribution des parents d’élèves est attendue.

Il est 7h45 au Groupe Scolaire Aurore  et nous constatons déjà à notre arrivée  que …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *