Accueil / A la Une / Education : Le clitoris n’est pas dans les manuels scolaires? Le ministère de l’Éducation rejette la faute sur les éditeurs

Education : Le clitoris n’est pas dans les manuels scolaires? Le ministère de l’Éducation rejette la faute sur les éditeurs

De leur côté, les enseignants disposent “d’une liberté pédagogique” en ce qui concerne le choix des manuels.

un seul manuel de SVT sur huit représente à ce jour correctement le clitoris.

Le clitoris sera-t-il enfin correctement représenté dans tous les manuels de sciences de la vie et de la Terre (SVT)? L’impulsion devra venir des maisons d’édition plutôt que du gouvernement. Comme en témoigne un courrier du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse datant du lundi 15 juillet, celui-ci affirme n’avoir “ni la vocation ni le droit de prescrire le contenu des manuels scolaires”.

Diffusé mardi 16 juillet sur le compte Twitter “It’s not a bretzel”, ce courrier, dont l’envoi a été confirmé au HuffPost par le ministère, est une réponse à la pétition lancée le 7 mars dernier pour que cet organe soit aussi fidèlement représenté dans les manuels que l’est l’anatomie masculine. Celle-ci était adressée à Marlène Schiappa ainsi qu’à Jean-Michel Blanquer.

La responsabilité des éditeurs et enseignants

Dans le courrier signé par Christophe Pacohil, le chef de cabinet de Jean-Michel Blanquer, il est indiqué que “les éditeurs ont entière liberté et responsabilité en ce qui concerne la conception, le choix des auteurs, la rédaction et l’illustration des manuels qu’ils proposent”.

Il est aussi ajouté que “les enseignants disposent, de leur côté, d’une liberté pédagogique et choisissent eux-mêmes les ouvrages qu’ils souhaitent utiliser. La conformité aux programmes nationaux, la rigueur scientifique, la qualité des textes, des documents et les approches pédagogiques proposées sont généralement les critères retenus par les équipes pédagogiques. Ce choix est ensuite validé par le chef d’établissement.”

Le gouvernement recommande par ailleurs aux autrices de la pétition de s’adresser directement aux maisons d’édition “afin d’échanger sur la représentation du clitoris dans les manuels scolaires”.

Par Marine Le Breton

 

Voir aussi

Voie de contournement de Ouaga : Qui doit dédommager les déguerpis ?

Qui doit dédommager les populations dont les propriétés ont été touchées par la voie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :