Accueil / A la Une / Culture: “Le Ministre SANGO tient un discours teinté d’hypocrisie” Dixit SYNATRACT

Culture: “Le Ministre SANGO tient un discours teinté d’hypocrisie” Dixit SYNATRACT

Dans une conférence de presse qu’il a tenu ce mardi 6 Août 2019 à Ouagadougou pour dénoncer la non prise en compte de ses revendications, le Syndicat National des Travailleurs de la Culture des Arts et du Tourisme ( SYNATRACT) a signalé que le Ministre de la Culture des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango fait preuve d’hypocrisie dans les discours sur le fonctionnement de son département. Le syndicat a annoncé par la même occasion le boycott des activités du ministère jusqu’à obtention de gains de cause.

Le SG du SYNATRACT Boukari Koala ( en blanc) a déclaré que le MCAT tient un discours teinté d’hypocrisie

Le secrétaire général du Syndicat National des Travailleurs de la Culture des Arts et du Tourisme Boukari Koala n’est pas passé par quatre chemins pour déclarer que, les récentes sorties du MCAT où il affirmait que tout baigne dans l’huile au sein de son département sont colorées d’hypocrisie. Il a ajouté qu’au contraire, les premiers responsables du ministère font preuve de mépris face aux revendications du syndicat. Il en veut pour preuve le non respect des conclusions du comité de sortie de crise qui avait été mis en place le 3 juin dernier suite au mouvement d’humeur du 8 mai 2019.

Boukari Koala a laissé entendre que l’autorité avait pris l’engagement dans un procès-verbal de mettre en œuvre les recommandations dudit comité au plus tard le 31 juillet 2019, mais jusqu’aujourd’hui aucune action n’a été entrevue en vue de l’opérationnalisation des engagements.

Par la suite, le secrétaire général adjoint du SYNATRACT Florent Kaboré a souligné que les points de mécontentement du syndicat sont entre autres l’entêtement dans les nominations des agents d’autres départements, des allogènes au détriment des employés spécifiques du MCAT, le délabrement des locaux qui abritent la plupart des services déconcentrés et rattachés du MCAT, l’insuffisance d’une bonne communication qui entraine des démissions en cascades.

Sur le premier point de revendication, Florent Kaboré a fait savoir que les agents du MCAT ont été formés pour des postes bien précis, voilà pourquoi ils souhaitent que ces postes leur reviennent de plein droit, comme ” à César, ce qui est à César”.

Le SYNATRACT à travers la voix de son SG est allé plus loin pour dire que, depuis l’arrivée du ministre Sango, il est regrettable de constater qu’aucun effort n’a été mené pour consolider les acquis du ministère. Il a même accusé le ministre d’avoir supprimé unilatéralement le Salon International du Tourisme et de l’hôtellerie Ouagadougou ( SITHO).

Tout compte fait,  Boukari Koala a affirmé que le syndicat maintient et durcit le mot d’ordre de boycott des activités du MCAT. Le représentant du Secrétaire Général de la Confédération Syndicale Burkinabè Moussa Nana a pour sa part manifesté le soutient de l’unité d’action syndicale face à la lutte du SYNATRACT.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

Voir aussi

Programme de la commémoration de l’assassinat de Norbert Zongo

Voilà 21 ans que nous sommes débout ensemble pour exiger vérité et justice pour le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *