Accueil / A la Une / La Nuit des Idées 2020: Des stratégies d’approches innovantes pour éradiquer le paludisme d’ici 2030

La Nuit des Idées 2020: Des stratégies d’approches innovantes pour éradiquer le paludisme d’ici 2030

La Nuit des Idées, organisée par l’Institut français de Ouagadougou a accueilli le 30 janvier 2020, les chercheurs-scientifiques de l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS) de Bobo-Dioulasso et ceux de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) de France, pour une soirée de réflexion sur des stratégies innovantes de lutte contre le Paludisme.

La Nuit des Idées 2020, Burkina Faso
5ème édition de l Nuit des Idées au Burkina Faso

Pour cette conférence dénommée ”La nuit des idées”, le public présent a été entretenu par les intervenants suivants: le Professeur Roch DABIRE, Directeur de recherche de l’IRSS, les Docteurs Nicolas MOIROUX, Dari Frédéric DA, Jean-Jacques BERNATAS, Sié Hermann POODA, Thierry LEFÈVRE et Cédric PINNETIER.

Le paludisme n’est plus une maladie à présenter en Afrique subsaharienne du fait des nombreux cas et victimes qu’il fait chaque année. Au Burkina Faso, “le paludisme constitue un problème majeur de santé publique avec  plus de huit millions de cas estimés en 2016 et 21.000 décès.” Au plan mondial, selon l’Organisation mondiale de la santé, « on estime qu’il y eu, en 2016, 216 millions de cas de paludisme dans 91 pays, soit cinq millions de cas de plus qu’en 2015. Le paludisme a entraîné 445.000 décès en 2016. 90% des cas de paludisme et 91% des décès dus à cette maladie sont survenus » en Afrique”.                              

Pour une dynamique d’éradication de la maladie d’ici 2030, l’IRSS a mis au point trois nouvelles méthodes de lutte : la combinaison d’insecticides comme le pyréthrinoïde, le PBO, et le pyriproxifène pour imprégner les moustiquaires. Ceux-ci ciblent et bloquent l’évolution du parasite dans leur phase de développement chez le moustique; la mise au point de vaccins altruistes pour une immunité face au parasite; et enfin, l’approche One Health qui garantit une bonne santé de l’homme et des animaux, qui font également l’objet de piqûres par les moustiques.

La Nuit des Idées 2020, Burkina Faso
Vue partielle des participants

Outre ces nouvelles méthodes, Le Burkina a déjà entamé une stratégie de lutte contre le paludisme initiée par le projet Target Malaria. Cela a consisté à lâcher de moustiques mâles génétiquement modifiés dans la ville de Bana, dans le sud-ouest du pays le 1er juillet  2019. Un procédé qui fait couler beaucoup d’encre auprès des ONG burkinabè et Africaines. Cependant, Le Pr Roch DABIRE, Directeur de recherche de l’IRSS rassure que “lesdits moustiques sont des mâles stériles et programmés pour mourir, d’ailleurs le projet est d’abord en phase pilote et pour le lancer concrètement, il faudra attendre 10 à 30 ans.”

En rappel, ” La nuit des idées” qui est à sa 5ème édition est un évènement international qui se déroule dans plus de 70 pays. Cette année, placée sous le thème “être vivant”, cette édition invite à échanger sur les équilibres écologiques et les relations de l’homme au monde.

Voir aussi

Covid-19 : Le Premier ministre burkinabè évalue les mesures sociales prises par le Chef de l’Etat

Le Chef du Gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré, a présidé dans la matinée de ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *