Accueil / A la Une / Tribune: L’Afrique en marche !

Tribune: L’Afrique en marche !

REFLEXION : La convocation des chefs d’Etat du G5 Sahel par le Président Français ne cessera de nous faire remuer les méninges. Mais ce n’est pas les africains seulement qui doivent se remuer les méninges. L’auteur de la convocation lui-même doit sentir certainement des démangeaisons et des fourmillements dans les méninges et même aux orteils après avoir lancer son invitation.

“Emmanuel Maçon” au lieu de “François maçon”

Nous pensons que cette rencontre sera une occasion pour les africains de dire une fois pour toute ce qu’ils pensent de la France et de sa politique.

Dire à la France que nous ne sommes pas contre les Français, un peuple qui ne demande certainement qu’à vivre paisiblement n’est pas un crime. Dire à la France que nous respectons le peuple Français n’est pas extraordinaire. Dire à La France, que nous sommes des pays souverains et que nous voulons désormais qu’elle nous traite d’égal à égal dans nos relations bilatérales, nous ne voyons pas où se trouve la difficulté.  Dire à la France que nous comprenons la guerre qu’elle impose à toute l’Afrique en nous opposant et en nous dressant les uns contre les autres, n’est pas difficile à traduire. De même que nous comprenons qu’elle profite de la situation précaire d’une partie de notre jeunesse qu’elle arme à souhait pour les dresser contre leur propre peuple.

Tous ces agissements d’Emmanuel Maçon” en Afrique, s’expliquent du fait que la France est menacée économiquement. Et si rien n’est fait, elle sera économiquement étouffée. Une étude menée en 2018 sur les ressources naturelles de la France révèle qu’elle “possède des réserves d’hydrocarbures très limitées. Une prospection active a été menée sur le territoire français et dans les mers bordières, mais les résultats sont restés décevants. Les gisements, localisés en Aquitaine et dans la Brie, sont dispersés et peu productifs. Le gisement de gaz naturel de Lacq est menacé d’épuisement. (…) Le charbon a longtemps constitué la principale ressource minérale française, mais l’exploitation en est condamnée à terme. (…) Le bassin houiller du Nord, longtemps le plus important gisement en France, a cessé toute activité en 1991.

 Bref… nous connaissons tous l’histoire de la France et celle de son sous -sol qui est chroniquement déficitaire. Donc, nous comprenons que la France n’a pas intérêt que le terrorisme s’arrête au Sahel ; faut pas rêver ! Elle entend toujours garder la main mise sur nos ressources naturelles. Quelle Honte !

Au regard de la situation, toute la jeunesse africaine en particulier celle du G5 sahel doit se mobiliser derrière leurs chefs d’Etat en organisant des marches pacifiques sur leur territoire respectif pour dire non à l’exploitation éhontée de nos ressources et pour dénoncer cette guerre injuste qu’elle nous impose. Par ces meetings populaires, faisons honte à la France, à “Emmanuel Maçon” pardon, Emmanuel Macron et à sa politique machiavélique pour montrer à la face du monde que l’Afrique est en marche. Un adage populaire dit ceci : “quand un vieux vous tord la bouche, c’est un autre vieux qui la ramènera en place”. Si la France le souhaite, qu’elle s’en aille avec ses soldats, nous résisterons et nous vaincrons !

D’ailleurs à quoi bon d’avoir un ami qui a tout ce qu’il faut pour t’aider contre un agresseur mais qui ne le fait pas ou du moins, fait semblant. On appelle ça de la com-pli-ci-té !

Encore une fois ” Honte à la France ! honte à l’impérialisme rampant !

Sidonie Jocelyne BENEWENDE

Voir aussi

fond d'aide exceptionnel de soutien aux acteurs culturels et touristiques

Covid-19 : 150 millions pour le BBDA

Le Bureau Burkinabé du Droit d’Auteur vient de bénéficier de 150 millions de FCFA du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *