Accueil / A la Une / Société: Les syndicats du MINEFID mobilisent 150 millions FCFA en faveur des déplacées

Société: Les syndicats du MINEFID mobilisent 150 millions FCFA en faveur des déplacées

Face à la crise sécuritaire qui a occasionné le déplacement de milliers de personnes dans des régions du Burkina Faso, la Coordination des syndicats du ministère en charge de l’Economie et des Finances (CS-MEF), a voulu se solidariser des personnes déplacées à travers la mobilisation d’une somme de 150 millions FCFA. L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse, le vendredi 17 janvier 2020 à Ouagadougou.

L’objectif de cette conférence de presse, a indiqué Mohamed Sawadogo par ailleurs, responsable du mois de la Coordination des syndicats du ministère en charge de l’Economie et des Finances (CS-MEF), est d’officialiser la signature de la convention avec l’Association burkinabè d’Assistance et de Secours populaire (ABASSEP).  Débuté depuis septembre 2019, une collecte de fonds a permis de mobiliser auprès de 9 000 agents, un montant de 150 millions de francs CFA.  Ce fonds permettra, à l’écouter, de payer des vivres, d’offrir cinq blocs de latrines familiales et de deux forages motorisés, payer des frais de cours du soir pour 400 élèves, et assurer la formation de 100 jeunes dans des métiers comme la soudure, la mécanique. Cette intervention, a-t-il poursuivi, est basée sur trois axes dont la sécurité alimentaire, l’hygiène-assainissement et éducation- sensibilisation-formation professionnelle.  Ce  geste de solidarité en faveur des personnes déplacées  du Sahel, du centre nord et de l’Est, selon lui, vise à mettre en œuvre des actions d’assistance. Le choix de son opérationnalisation sur une période de six mois, a-t-il précisé, sera assuré par l’ONG nationale, ABASSEP.

Pour des raisons de transparence, il a confié que le contrôle  est  du ressort du Réseau national de lutte anti-corruption (RENLAC). En saluant cette signature de convention avec une ONG locale, Le président de l’ABASSEP Seni Koanda a noté que ces actions à court terme auront des effets à long termes. Il a, dans ce sens, appelé à la solidarité car, “nous sommes des déplacés en sursis”. À l’occasion, la CS-MF a interpellé les dirigeants sur la nécessité de trouver une solution à cette crise sécuritaire dans le sahel afin que ces personnes regagnent leur village. En rappel, la Coordination des syndicats du ministère en charge de l’Economie et des Finances (CS-MEF) est composé de sept syndicats.

Achille ZIGANI

Voir aussi

Interdiction au SYNATIC de gréver au sein de la RTB

Le 17 février 2020, le Syndicat Autonome des Travailleurs de l’Information et de la Culture …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *