Accueil / A la Une / Exposition collective aux Ateliers Maaneere: Se servir de l’Art pour construire la paix

Exposition collective aux Ateliers Maaneere: Se servir de l’Art pour construire la paix

Les Ateliers Maaneere se préparent à accueillir du 16 au 30 novembre 2019, une exposition collective sous le thème “Devenir visible les uns aux autres” ?  Au-delà du brassage culturel qu’offrira cette exposition collective, les promoteurs entendent se servir de l’Art comme passerelle pour contribuer à la construction de la paix si chère au Burkina. Voici les appréciations des deux artistes Burkinabè qui participeront à l’exposition vernissage :

Abou SIBIBE, Artiste plasticien

Je suis actuellement à l’étape finition des sculptures qui rentre en ligne de compte dans l’expo. Ce sont des sculptures qui feront partie de l’exposition.

Dans cette expo, je vois deux dimensions différentes, c’est ce qui est intéressant dans cette expo. Il y a des plasticiens qui sont à Copenhague et d’autres au Burkina. Ces deux entités présentent chacune deux visions différentes.

Lire aussi : ” Comprendre l’Exposition collective aux Ateliers Maaneere “.

Quand je prends par exemple les sculpteurs danois, c’est du cubisme, ce sont des formes carrés et rectangulaires qui reviennent. Mais il y a une certaine similitude entre leurs lignes et les miennes. Cependant, il y des détails que nous avons forcement en commun sans forcément se connaitre ou sans même se fréquenter. En fait, qu’on soit du nord ou du sud, on a les mêmes préoccupations, les mêmes besoins de façons inconsciente et cela se traduit forcément dans nos différentes démarches plastiques.

Pour l’artiste plasticien BOLY, les artistes ont pour la plupart la même philosophie.

Christophe SAWADOGO, promoteur des Ateliers Maaneeré

L’exposition collective se tiendra aux ateliers Maaneere du 16 au 30 novembre 2019, côté Est de l’Université Libre du Burkina. Nous sommes trois sculpteurs et un peintre concerné par cette exposition.

Les ateliers Maaneere sont un espace de création et un lieu de résidence. C’est un lieu d’exposition fréquenté par beaucoup d’artistes aussi bien du Burkina, de la sous-région que du Danemark et de la France. Généralement, on a des expositions vernissage où on accueille 30 à 40 personnes et parfois c’est au-delà entre 100 à 150 personnes.

Nos attentes à cette exposition, c’est de pouvoir établir une meilleure collaboration entre les artistes burkinabè et les artistes invités à exposer dans cet espace. Notre souhait est que l’exposition puisse être vue au Danemark et dans d’autres pays du monde.

Nous estimons que nous pouvons construire un langage commun autour de cette discipline qui est l’art. Aujourd’hui, l’une des préoccupations majeures du Burkina, c’est la paix. Notre pays traverse une situation très difficile sur le plan sécuritaire et l’art à notre avis, peut-être une langue parlée entre toutes les couches,   entre toutes les sensibilités pour qu’on évolue enfin vers le pardon et le dialogue réciproque.

Propos recueillis par Bénédicte SANKARA

Voir aussi

Ceci est une déclaration du mouvement le Balai Citoyen (BURKINA FASO) contre le projet de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *