Accueil / A la Une / Lutte contre les mouches des fruits : Les Experts de la CEDEAO en conclave à Ouagadougou

Lutte contre les mouches des fruits : Les Experts de la CEDEAO en conclave à Ouagadougou

Ouagadougou abrite du 23 au 27 novembre 2018, L’atelier Régional sur la pérennisation du système de surveillance des mouches des fruits. Organisé par l’Agence Régionale pour l’Alimentation et l’Agriculture de la CEDEAO, cet atelier comportera deux sessions. Cette première session qui s’est ouverte ce vendredi est celle des experts. Au cours de cette session, il a été question de la présentation plus détaillée du système de surveillance mis en place.

En Afrique de l’Ouest, la mangue représente un produit stratégique dans l’économie nationale et régionale. Elle contribue à l’équilibre alimentaire de la population et la balance commerciale à travers les exportations. Cependant la filière est confrontée à plusieurs contraintes dont les interceptions de cargaisons aux frontières de l’Union Européenne pour des raisons d’infection par les mouches des fruits. Pour faire face à cette situation, un projet de soutien au plan régional de lutte et de contrôle des mouches en Afrique de l’Ouest a été lancé. L’objectif principal de ce projet est de neutraliser les effets néfastes des fruits sur la production et les exportations de mangues afin d’améliorer la sécurité alimentaire des populations et de réduire les pertes de revenus causées par les interceptions aux frontières de l’Union Européenne. Selon Ousséni Salifou, Directeur Exécutif de l’Agence Régionale pour l’Agriculture et l’Alimentation de la CEDEAO, sur 107 alertes émises en 2018, 13  ont nécessité des prises en charge par les acteurs.

D’un cout global de 15 milliards de F CFA, ce projet a déjà engrangé des acquis considérables. Il s’agit entre autres de la surveillance des mouches des fruits organisée au plan national, coordonnée au niveau régional et qui permet une lutte efficace et ciblée. Entre 2016 et 2018, 1 710 formateurs nationaux et 5 839 producteurs ont été formés à la lutte contre les mouches. Représentant le ministre en charge de l’agriculture, le Directeur de Cabinet, Pierre Emmanuel Ouédraogo s’est dit satisfait des résultats acquis. Les propositions et recommandations issues de ces travaux seront présentées à la session de haut niveau prévue pour le lundi 26 à laquelle prendront par les Secrétaires Généraux des Ministères en Charge de l’Agriculture des Pays bénéficiaires pour validation

Abou Nyamba

 

Voir aussi

Deuil national: La gendarmerie fait taire la musique dans un bar à Solenzo

Ouagadougou, 9 nov. 2019 (AIB) – La gendarmerie de Solenzo, dans la province des Banwa, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *