Accueil / A la Une / Ouaga Film Lab 4ème édition :16 prix offerts

Ouaga Film Lab 4ème édition :16 prix offerts

Débuté le 12 septembre 2019, “Ouaga Film LAB” a fermé ses rideaux ce 21 septembre 2019. C’était au Pacific Hôtel de Ouagadougou en présence de nombreux acteurs du monde de cinéma et des partenaires financiers. Allocutions, remises de prix et d’attestations aux participants ont marqué la cérémonie.

C’est au total 16 prix qui ont été décernés au cours de cette 4ème édition de OUAGA FILM LAB. Dans le palmarès de distinction, l’Ouganda et la RDC viennent en tête avec respectivement les projets ” EBYAFFE” et “RESILIENCES” qui reçoivent le meilleur score avec 04 prix chacun. Vient ensuite en 2ème position, le projet “Les aventuriers” avec 03 prix. Le prix spécial “Idrissa OUEDRAOGO” revient au projet “Les planches des oubliés ” de la Gabonaise Samantha BIFFOT.

Pleine de suspens et riche de sa diversité culturelle, la cérémonie de clôture très festive de cette 04ème édition a été surtout réhaussée par la présence de nombreuses personnalités partenaires tels le Représentant du Ministère en charge de la Culture, le nouvel Ambassadeur de France au Burkina, la Directrice de la Coopération Suisse, l’Institut Français de Ouagadougou et bien d’autres. Qualifié d’édition spéciale, l’acte-04 de “OUAGA FILM LAB” a ouvert ses portes cette année à 11 pays dont ceux de l’Afrique Centrale et de la Région des Grands Lacs, toute chose qui convainc le Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT) de l’audience de plus en plus grandissante de l’évènement et de la nécessité de le prendre au sérieux. On susurre même dans les coulisses que le département en charge de la culture du Burkina se préparerait dans les prochaines années à soutenir conséquemment les promoteurs. En attendant que cette nouvelle soit officielle, le représentant du MCAT félicite les lauréats dans l’espoir “que leurs œuvres reconnues à “OUAGA FILM LAB” feront le bonheur dans les prochaines éditions du FESPACO”.

Trois des 4 promoteurs de OUAGA FILM LAB : de G à D, Ousmane Boundaoné, Martina MALACRIDA et Moussa SAWADOGO

“OUAGA FILM LAB” n’a pas été seulement que passion pour les promoteurs mais aussi une joie et de bonnes opportunités professionnelles pour les porteurs de projets. Parmi ceux-ci, Samantha BIFFOT et Joseph MOURA originaires respectivement de l’Afrique centrale et des régions des Grands Lacs. Voici leurs appréciations :

Samantha BIFFOT, porteur du projet “Les planches des oubliés “.

Je suis Samantha BIFFOT, originaire du Gabon. Je suis productrice et porteur du projet “Les planches des oubliés “. J’ai obtenu le prix de EVEA, une bourse de formation producteur. Je ne m’attendais pas du tout. Je n’y croyais pas trop mon réalisateur et moi parce que j’avais raté mon pitch. “OUAGA FILM LAB” est vraiment génial”, a déclaré la productrice.

Joseph MOURA, porteur du projet ‘RFI”.

“Je suis porteur d’un projet de film documentaire qui parle d’un militant qui se bat dans la ville de Kinshasa depuis 26 ans” .

Je suis réalisateur originaire de la RDC et porteur initialement du projet ‘RFI”. Je suis passé de la frustration à la joie parce qu’un moment donné, j’ai regardé mon réalisateur et j’ai dit que si seulement on gagnait un petit prix, ça me suffisait. Et j’ai eu 04 prix !”

C’est donc dans une ambiance festive et une atmosphère bon enfant que promoteurs, réalisateurs et producteurs se sont séparés avec l’espoir de se retrouver en 2020 pour d’autres belles aventures.

Gwladys RoseMonde (GRM)

Voir aussi

LUCIEN HUMBERT HOMME DE CULTURE

Bilan de la première édition du BISO 2019 par Lucien Humbert

La Biennale Internationale de Sculptures de Ouagadougou (B.I.S.O.) fête sa première édition !! On entendait …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *