Accueil / A la Une / Paracétamol : La mention “surdosage = danger”, devra désormais figurer en rouge sur les boîtes

Paracétamol : La mention “surdosage = danger”, devra désormais figurer en rouge sur les boîtes

Médicament le plus consommé en France, le paracétamol, pris en excès peut détruire le foie. L’Agence du médicament réagit en obligeant les fabricants à inscrire un message d’avertissement sur les boîtes.

“Les fabricants ont neuf mois pour modifier les boîtes de médicaments attention, danger

Inoffensif, le paracétamol ? Non, et c’est même tout le contraire. Consommé en surdose, le médicament le plus couramment prescrit et utilisé contre la fièvre et la douleur peut conduire à la mort en quelques jours. En cause, une destruction des cellules du foie.

“Le paracétamol est normalement métabolisé par le foie et éliminé, explique le Pr Bruno Mégarbane, chef de service de réanimation médicale toxicologique à l’hôpital Lariboisière, à Paris.

Mais s’il est consommé en excès, le foie est débordé et transforme la molécule en un produit toxique. “Ce toxique s’accumule dans le foie, ce qui entraîne la destruction des cellules hépatiques”, ajoute le Pr Bruno Mégarbane. Sans prise en charge, une hépatite toxique peut survenir. Si peu de cellules sont détruites, il n’y a pas de répercussion clinique. Mais si plus de cellules du foie sont tuées, il est possible de mourir d’un surdosage en paracétamol.

Ce “côté sombre” de la molécule, vue comme banale, est encore très mal connu du grand public.

Un avertissement inscrit en rouge sur les boites

Pour alerter les consommateurs, L’Agence du médicament (ANSM)  a annoncé que l’avertissement “Paracétamol: attention “surdosage = danger”, écrit en rouge, devra figurer sur les boîtes contenant la molécule.

Cette mesure concerne plus de 200 médicaments à base de paracétamol (Doliprane, Dafalgan, etc.) commercialisés en France. Les laboratoires concernés ont neuf mois pour modifier les boîtes de médicaments contenant du paracétamol afin d’y faire figurer les messages d’alertes demandés par l’ANSM.

Sur les boîtes contenant uniquement du paracétamol, la mention complète sur la face avant sera “surdosage = danger”  et “Dépasser la dose peut détruire le foie”. Le tout encadré en rouge.

Source : Allodocteurs.fr, avec AFP

Voir aussi

Deuil national: La gendarmerie fait taire la musique dans un bar à Solenzo

Ouagadougou, 9 nov. 2019 (AIB) – La gendarmerie de Solenzo, dans la province des Banwa, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *