Accueil / Economie / PNDS : Revue à mi-parcours 2020 du cadre sectoriel de la culture, des sports et des loisirs

PNDS : Revue à mi-parcours 2020 du cadre sectoriel de la culture, des sports et des loisirs

Ce lundi 10 aout 2020 dans la salle du CENASA, s’est déroulé la cérémonie d’ouverture des travaux de réflexion et de validation du rapport à mi-parcours de performance 2020 et de la matrice de performance du secteur “culture, sports et loisirs”. Cette cérémonie a été présidée par le Ministre du sport Daouda AZOUPIOU  en présence des partenaires techniques et financiers, des acteurs privés et ceux de la société civile.

“La revue à mi-parcours du cadre sectoriel du dialogue est une opportunité donnée à l’ensemble des acteurs de la culture, du tourisme, des sports et des loisirs, d’évaluer les contributions dudit secteur à l’atteinte des objectifs sectoriels du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) pour le premier semestre de l’année en cours”, a déclaré le Ministre en charge du sport Daouda AZOUPIOU, lors de son discours d’ouverture.

Au cours de ces travaux, il s’agira spécifiquement d’examiner les performances sectorielles du 30 juin 2020, l’état du fonctionnement du CSD, les recommandations des revues sectorielles et du PNDES ainsi que les perspectives pour le reste de l’année 2020.

En terme de bilan, à la date du 30 juin 2020, le ministre a annoncé que le taux des activités physiques sont de 18 % et pour l’exécution  financière est de  16 %. 

Cependant, il a souligné  que  malgré des acquis majeurs enregistrés, la situation sanitaire a entravé la mise en œuvre des activités programmées au cours de ce premier semestre de l’année 2020. ” Par ricochet, les cibles des indicateurs des produits et des sous-effets du secteur de planification sont à atteindre”, a mentionné le ministre AZOUPIOU. Selon lui, le cadre sectoriel a dû faire face à un certain nombre de difficultés tels que la mobilisation des ressources et la régulation du budget des différents secteurs ministérielles.

Cette année, le Gouvernement ayant entrepris la formulation d’une nouvelle politique nationale de développement devant servir de référentiel pour l’action publique sur la période 2021-2025, les travaux de cette revue à mi-parcours seront couplés à ceux relatifs aux consultations sectorielles en vue de l’élaboration du nouveau Référentiel National de Développement (RND).

Fatim BARRO

Voir aussi

Burkina : Devoir de redevabilité du MCIA au cours de la période 2018-2020

Le Ministère du Commerce de l’Industrie et de l’Artisanat a organisé un déjeuner de presse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *