Accueil / A la Une / Politique : Crise au sein du CDP, Mahamadi KOANDA et ses camarades face à la presse

Politique : Crise au sein du CDP, Mahamadi KOANDA et ses camarades face à la presse

Le congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) , groupe de Mahamadi Kouanda et de Juliette Bonkoungou ont animé une conférence de presse le samedi 13 juillet 2019 à Ouagadougou.

crédit photo : lefaso.net

“On ne gère pas un parti comme on gère une boutique. Eddie a toujours opté de gérer à l’autruche. Conséquences, toutes nos tentatives de le raisonner sont restées vaines. Si Eddie n’avait pas violé les textes du parti, on n’en serait pas là”, Dixit les conférenciers du jour.

Cette rencontre avec les hommes et femmes de média avait pour objectifif d’éclairer davantage la lanterne des citoyens que certains de leurs camarades tentent de berner par des propos mensongers et honteux, ont expliqué les conférenciers du jour au regard de la crise qui secoue le parti en divisant et en continuant de diviser la famille CDP. L’heure de la vérité étant sonnée, Mahamadi Kouanda et ses militants qui ne sont pas d’accord avec le fait qu’on les taxe de vouloir rester aux commandes pendant longtemps au détriment des jeunes comme les détracteurs veulent le faire croire, ont souligné que la crise qui secoue leur parti est consécutive à la mal gouvernance , à une gestion chaotique du parti par le président Eddie Komboigo, instrumentalisant des militants pour assouvir ses desseins inavoués et inavouables.

C’est pourquoi, ils l’ont invité d’avoir de la décence et de la clairvoyance en reconnaissant ses faiblesses. Ils ont en outre indiqué que c’est parce-que Eddie a violé les textes , statuts et règlements du parti et en ne respectant pas le nombre des membres du bureau politique national (BPN) , qu’ils en sont là : ” Si Eddie avait fait preuve de respect vis à vis des militants que nous sommes, on n’en serait pas là. C’est parce qu’il n’en fait qu’à sa tête, c’est parce que il veut diriger le parti en solo, oubliant qu’en parti politique, les loups solidaires ne peuvent remporter de grandes batailles, que nous nous sommes vus obligés de le recadrer . Nous ne sommes pas contre sa personne, loin s’en faut, mais nous  sommes farouchement opposés à la liquidation du parti. Les conférenciers du jour étaient : El Hadj Mahamadi Lamine Kouanda. Secrétaire national chargé des questions religieuses et coutumières, Valentin Ouédraogo, secrétaire chargé de la culture et des sports, Césaire Ky, secrétaire adjoint à la santé, de la protection sociale et de la lutte contre l’exclusion, Mohamed Bagayan , ex-membre du bureau national et El Hadj Abdoulaye, bureau politique national.

Bénédicte OUEDRAOGO

Voir aussi

Deuil national: La gendarmerie fait taire la musique dans un bar à Solenzo

Ouagadougou, 9 nov. 2019 (AIB) – La gendarmerie de Solenzo, dans la province des Banwa, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *