Accueil / A la Une / Ramadan : tout savoir sur ce quatrième pilier de l’Islam

Ramadan : tout savoir sur ce quatrième pilier de l’Islam

Les fidèles musulmans sont en temps de jeûne depuis le 24 avril 2020. Malgré la crise sanitaire internationale liée au Covid-19, rien en dehors des mesures barrières édictées par le gouvernement n’entachera les bonnes pratiques de cet acte de foi. Dans cet entretien, Achime OUEDRAOGO, Imam de la mosquée Lamizana de Zogona nous donne toutefois quelques recommandations pour mieux accomplir ce 4ème pilier de l’islam qu’est le Jeûne. Mais avant tout propos, l’imam OUEDRAOGO fait la distinction sur les notions de jeûne et de Carême.

Faut-il parler de Jeûne ou de Carême Musulman ?

Achime OUEDRAOGO (A.O). : On dit le jeûne musulman au lieu de carême parce que Dieu a recommandé le jeûne. Le carême, c’est donné aux autres… Donc, pour répondre à votre question, c’est le “Jeûne” qui sied le mieux.

Pourquoi le Jeûne ?

(A.O). : Le prophète a dit dans son hadith, nous avons construit l’islam sur 5 piliers.

  1. Le premier pilier : Il faut accepter que Dieu est seul et que le prophète Mohamad est son messager.
  2. Le deuxième pilier, c’est la prière qui se fait 5 fois dans la journée. C’est obligatoire.
  3. Le troisième pilier est la Zakat (l’aumône)
  4. Le quatrième pilier, c’est le jeûne, le Ramadan. Et c’est ce quatrième pilier de l’Islam que nous avons débuté aujourd’hui. C’est obligatoire pour chaque musulman qui n’est pas malade, qui est lucide, qui aime Allah et son prophète. Si tu accompli  les autres piliers sans ce pilier, tu n’es pas un bon musulman.
  5. Le cinquième pilier est le Hadj. Il s’agit d’aller à la Mecque.

Quel sens donnez-vous au Jeûne musulman ?

Dieu dit dans le Coran que chaque musulman doit jeûner 29 ou 30 jours. Dans le mois du jeûne, celui qui est en bonne santé doit le faire. Celui qui est en difficulté, malade ou en déplacement peut le reporter et le faire le jour suivant. On prend l’intention de jeûner pour 29 ou 30 jours.

Y a-t-il des interdits pendant le Jeûne ?

(A.O). : Comme interdit, les malades ne jeûnent pas, les personnes très âgées sont aussi dispensés. Ne sont pas concernées égalementi par le jeûne, les femmes enceintes, les femmes ayant des bébés. Durant le temps de jeûne, le musulman ou la femme musulmane ne doit pas avoir de relations intimes dans la journée ; mais peut le faire la nuit. Il n’y a pas de problème à cela car Dieu nous a allégé cela.

L’heure du jeûne commence à partir de 4h 45mn à 18h 25 mn. A partir de 18h 25mn, on peut manger et boire tout en observant les interdictions. C’est-à-dire, ne pas faire ce que Dieu ne nous recommande pas.

Mais c’est particulièrement pendant ces heures (à la rupture du jeûne) que beaucoup de musulmans mangent plus que d’habitude et des mets copieux. Beaucoup de repas sont préparés et on a l’impression qu’il y a du gaspillage.

(A.O). : (Rires). Oui en effet, c’est ce qui se passe dans la pratique. C’est vrai que certains mangent du bon et plus que d’habitude pendant le mois de Ramadan. Mais si vous remarquez, la plus part,  ce sont ceux qui ont vraiment les moyens qui le font. Nous autres, si nous buvons à 18h 25mn, on prend une petite bouillie avec des dattes, c’est fini ! On attend la prière du “Icha (20h) et s’il y a autre chose, on mange. Ceux qui ont les moyens se font plaisir en mangeant ce qu’ils veulent ; c’est bien ! Dieu dit dans le Coran, tout ce que je vous ai donné comme du “Nemma”, profitez-en !  Donc si Dieu te donne le “Nemma” et que tu n’en profite pas …

(A.O). : Mais on a l’impression qu’il y a gaspillage …

Le prophète a aussi dit que lorsque tu aides quelqu’un à rompre son jeûne, Dieu te donne la même bénédiction que celui qui a jeûné. Donc si tu payes et que tu partages ou que tu fais profiter à d’autres, tu as des bénédictions. Je pense que c’est dans l’esprit d’avoir des bénédictions dans le mois du jeûne que certains musulmans font beaucoup de nourriture.

Habituellement, chaque soir devant cette mosquée, vous pouvez apercevoir  des gens qui ne sont pas musulmans mais qui viennent profiter de la nourriture que les gens apportent à la mosquée pour la rupture du jeûne. Donc, nous partageons afin que tout le monde puisse en avoir suffisamment. Pendant le mois du jeûne,c’est recommandé que le musulman fasse beaucoup de dons envers ceux qui n’en ont pas.

Dans le contexte de la pandémie, quels conseils aux fidèles ?

(A.O). : Face à la maladie, on souhaite que chacun reste tranquille. On va suivre ce que les autorités recommandent. Si nous suivons ces mesures, je pense que chacun aura la paix et la maladie ne pourra pas contaminer beaucoup de gens. Dieu a dit dans le coran pratiquez votre religion  et suivez les directives de vos  dirigeants. Ne leurs manquez pas de respect !

Bon début de jeûne donc à toutes et à tous et que Dieu accompagne chacun tout au long du processus !

Patrick COULIDIATY

 

 

 

Voir aussi

Affaire VAO : Le projet de rattachement est rejeté !

Analyse : Aux dernières nouvelles, le projet de rattachement du Village Artisanal de Ouagadougou (VAO) …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *