Accueil / A la Une / Retarder la ménopause de 20 ans : vraiment ?

Retarder la ménopause de 20 ans : vraiment ?

Une clinique britannique propose aux patientes de retarder la ménopause en réimplantant du tissu ovarien, après l’avoir congelé. Cette nouvelle a fait le tour de Net, mais scientifiquement est-ce vraiment possible ? 

Retarder la ménopause de 20 ans : vraiment ?

Bouffées de chaleur, troubles de l’humeur, ou baisse de la libido… les femmes sont nombreuses à en souffrir en période de ménopause. Pour venir à bout de ces symptômes, une clinique britannique propose une technique de cryoconservation du tissu ovarien. Une procédure déjà proposée aux jeunes femmes souffrant d’un cancer, pour leur permettre de procréer après les traitements qui peuvent nuire à la fertilité.

Un fragment de tissu ovarien est prélevé chez une femme, avant ses quarante ans, pour ensuite être congelé puis réimplanté au moment de la ménopause. Si ce tissu ovarien résiste, sa réimplantation pourrait permettre de combler le déclin des hormones sexuelles et donc de retarder la ménopause. Cette intervention chirurgicale d’une trentaine de minutes a déjà été testée sur neuf femmes, âgées de 22 à 36 ans. Pour en bénéficier, il faut tout de même débourser l’équivalent de 7.500 à 12.000 euros.

Cette technique est-elle vraiment novatrice et surtout est-elle fiable ? Allodocteurs.fr a interrogé le Pr Michael Grynberg, gynécologue-obstétricien et médecin spécialiste de la reproduction à l’hôpital Antoine Béclère (AP-HP).

La suite de l’article sur www.allodocteurs.fr

Voir aussi

Programme de la commémoration de l’assassinat de Norbert Zongo

Voilà 21 ans que nous sommes débout ensemble pour exiger vérité et justice pour le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *