Accueil / A la Une / Spectacle : “Une hyène à Jeun”, pièce prémonitoire ou avant-gardiste ?

Spectacle : “Une hyène à Jeun”, pièce prémonitoire ou avant-gardiste ?

Le CITO a déroulé sa grande première le 09 mai 2019 avec la pièce “une hyène à jeun” de l’écrivain Malien Massa Makan DIABATE. Premier spectacle de l’année 2019, “une hyène à jeun” est la 46ème création majeure avec une thématique qui colle à l’ère du temps.

Samory et son conseiller

 “Au lendemain du Traité de Paix signé en 1886 sur les rives du fleuve Niger, Samory Touré tombe dans un état dépressif et troublant. Contesté par ses proches et même par son armée pour certaines prises de décisions, ce grand chef de guerre doit choisir parmi ses proches, un fidèle digne de le représenter en France en tant que futur successeur de l’empire du Wassoulou. Ce choix est porté sur un de ses fils préférés Dioulé Karamoko. C’est lui qui a été désigné pour accomplir la délicate mission de « percer le secret des Blancs ». Malheureusement de retour de France, ébranlé par la puissance militaire de l’ennemi, Dioulé Karamoko contre toute attente change de ligne de combat. Il se proclame messager de la paix …”

Samory qui n’a pas digéré l’attitude défaitiste emprunte de trahison de son fils a été impitoyable à endroit de ce dernier.

Le spectacle “Une hyène à Jeun” met à nu les difficultés des hommes de décision et ce n’est pas la première fois que des artistes jouent des pièces de ce genre pour alerter les tenants des pouvoirs ou sensibiliser les populations. “Une hyène à Jeun” serait-elle donc une pièce prémonitoire ou avant-gardiste ? toute la question est là.

Martin ZONGO Administrateur du CITO

Bien avant la mutinerie militaire de 2011, c’était la pièce “Les voix du silence” de Prosper KOMPAORE. A la veille de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, les récréatrales  ont joué le spectacle “Nuit blanche”. Ce spectacle quoiqu’il en soit sonne comme une alerte aussi bien en direction des hommes de pouvoir que des administrés.   “ Malheureusement, les artistes sont-ils écoutés ou même, sont-ils entendus ?”, déplore Martin ZONGO Administrateur du CITO.

“C’est une pièce qui nous ramène à encore réfléchir sur le passé. J’aime bien tout ce qui ramène à l’histoire, c’est-à-dire retourner pour voir son histoire pour mieux comprendre comment fonctionne aujourd’hui et comment agir. Massa Makan DIABATE nous ramène à cette partie de l’histoire africaine qui doit permettre aux gens de comprendre une certaine actualité.  “, soutient Docteur Ghislaine SANOU

Pour le metteur en scène Sidiki YOUGBARE, C’est une pièce donc qui nous interpelle …

Sidiki YOUGBARE, metteur en scène de la pièce

Nous sommes des artistes et nous ne sommes pas là pour donner des solutions. Nous proposons des textes qui font réfléchir. Voilà pourquoi nous avons pensé que le spectacle “Une hyène à jeun” collait avec la situation que nous vivons au Burkina Faso. Maintenant si ce texte peut nous amener à réfléchir, à aller à la recherche d’une solution au problème que nous vivons au quotidien au Burkina, c’est tant mieux.

Dans le spectacle Samory était à un moment donné pris entre l’amour paternel et l’affirmation de l’autorité. Il a fait un choix, celui de faire valoir l’autorité. En tuant son fils,  il dit ” je ne suis désormais qu’une hyène à jeun”. Ce qui voudrait dire que s’il a pu sacrifier son fils, c’est qu’il peut aussi sacrifier le fils d’autrui. Revenant au contexte de notre pays, le Burkina Faso a besoin qu’on tape à un moment donné du poing sur la table ou du moins, il faut que l’autorité se réveille. C’est une pièce donc qui nous interpelle …

Mais qu’à cela ne tienne. Pour  Eldaa KOAMA Samory a été trop loin et très dur dans sa prise de décision.

Eldaa KOAMA, spectatrice

“Je crois qu’il faut que chacun vienne voir le spectacle et fonder son jugement personnel.”

C’est une pièce très intéressante. Ce que j’ai beaucoup retenu c’est qu’un chef doit s’entourer de bons conseillers. S’il est en erreur, il doit pouvoir revenir sur ses paroles si cela peut toujours servir et sauver une situation. Pour moi, il a été très loin et très dur à la fin. Il aurait pu écouter son conseiller et trouver d’autres voies pour sortir du bourbier. Il a lui-même affirmé que ” il ne faut condamner que ceux qui persistent dans l’erreur”.

Je crois qu’il faut que chacun vienne voir le spectacle et fonder son jugement personnel. Ce spectacle n’est pas seulement l’histoire de Samory qui est mise en scène mais c’est bien plus les hommes, tous ceux qui détiennent le pouvoir ou sont gouvernés.

Inspiré d’un Texte de l’écrivain Malien Massa Makan Diabaté, le spectacle “une hyène à jeun” est mis en scène par Sidiki YOUGBARE, auteur et metteur en scène de plusieurs pièces théâtrales dont “Trois prétendants un mari”  de Oyono M’BIA, ” CREANCIERS” de August Strindberg et “NAK-NAK “, une pièce écrite et jouée en mooré.

Le spectacle d’une durée de 1h 25 mn a réuni entre autres comédiens Eudoxie GNOULA, Brahima DIARRA, Safiata KOALA, et Alimata NIKIEMA dans une très belle xénographie de Issa OUEDRAOGO.

Le spectacle “ Une hyène à Jeun” reste au CITO jusqu’au 09 juin 2019 et en rediffusion tous les Mercredi, jeudi, vendredi et samedi à partir de 20h.

Gwladys RoseMonde (GRM).

Voir aussi

Deuil national: La gendarmerie fait taire la musique dans un bar à Solenzo

Ouagadougou, 9 nov. 2019 (AIB) – La gendarmerie de Solenzo, dans la province des Banwa, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *