Accueil / Dédicaces / Ten-péélem et Transition au Burkina Faso, un écrit-témoin de Justine OUEDRAOGO

Ten-péélem et Transition au Burkina Faso, un écrit-témoin de Justine OUEDRAOGO

Trois ans après l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, de nombreux burkinabé et des chercheurs continuent de s’interroger aussi bien sur les origines profondes de ces soulèvements populaires que sur l’avenir politique même du Burkina Faso. Parmi ceux-ci, figure Justine Marie Philippe OUEDRAOGO, une écrivaine qui propose le “Ten-Péélem ” comme solution à la crise politique que traverse le Burkina Faso. Auteure déjà de 5 œuvres, elle était face à la presse ce 13 avril 2017 pour la dédicace de son 6ème ouvrage intitulé “TEN-PEELEM et Transition au Burkina Faso”.


De g à d: Justine Ouedraogo, le Parrain et Ignace HIENC’est la salle de conférence du Lycée BOGODOGO qui a servi de cadre à cette cérémonie de dédicace placée sous le parrainage de Tahirou BARRY, ministre de la culture, des Arts et du Tourisme représenté par KAMBIRE, directeur du Livre.
” TEN-PEELEM” et Transition au Burkina Faso ” est un extrait de son futur ouvrage intitulé “Le Burkina Faso, la lampe du Monde” encore en préparation. Mais pour des raisons d’actualité et en ces temps d’incivisme grandissant, l’écrivaine a choisi d’en publier un extrait afin de contribuer utilement aux débats qui se mènent autour de l’avenir du pays des hommes intègres. Pour Justine OUEDRAOGO, La chute de l’ex-régime est l’aboutissement de la lutte du peuple burkinabé dans sa quête pour un mieux-être. Malgré la chute du régime Compaoré, tant que le nouveau régime ne prendra pas suffisamment en compte les aspirations profondes du peuple, il sera difficile pour ce régime de pouvoir gouverner. ” On dit que quand il n’y a pas révélation, le peuple est sans frein” affirme Justine OUEDRAOGO. A travers le “Ten-peelem”, elle propose un retour à nos racines “parce que le peuple noir n’a pas été maudit comme on le dit. justine1.jpgNous avons des religions certes, mais rien n’est fait dans le sens de l’unité des cœurs, de la justice et de la foi, c’est la division. Mais l’avenir est radieux pour notre pays parce que rien n’est perdu si les autorités politiques prennent en compte nos recommandations. Nous avions prévu tenir une conférence sur le terrorisme en 2015 mais faute de soutien, on n’a pas pu le faire. Si on nous apporte un soutien cette année, nous pourrions tenir la conférence et révéler les causes profondes. En annulant donc les causes, les effets également s’effacent du même coup et notre pays sera dans la paix” a conclu notre écrivaine.
kambire.jpgPour Valentin KAMBIRE, Directeur du Livre et du développement éditorial, le titre de l’œuvre “est assez évocateur”. En attendant la tenue de la Foire internationale du Livre prévue pour novembre prochain, le représentant du parrain compte inviter l’auteure du ” TEN-PEELEM” au café littéraire du Faso, une tribune dédiée à la promotion des œuvres littéraires.
livre1-4.jpgPréfacé par Ansomwin Ignace HIEN, le livre compte 88 pages à travers lesquelles le lecteur pourra découvrir entre autres des chapitres comme, LA REVELATION DU TEN-PEELEM, LE CONCEPT ET LA DEFINITION DU TEN-PEELEM, MA PREMIERE EXPERIENCE AVEC LA TERRE, LA TRANSITION : L’ŒUVRE DU TEN-PEELEM et LA NATURE DIVINE DE LA TRANSITION.
L’œuvre qui a bénéficié de la subvention du BBDA a été éditée par CEPRODIF Burkina et coûte 2 000 frs cfa .
Patrick COULIDIATY
Images :
public1-3.jpg

Les burkinabé s'interrogent toujours sur les causes profondes des évènements des 30 et 31 octobre 2014 au Burkina

Voir aussi

Littérature : ” Présence au présent” un hymne à plus d’humanisme”

Connu pour sa passion pour la littérature, Mgr Anselme Titiama SANOU a présenté au public …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *