Accueil / A la Une / Conférence nationale des jeunes sur le climat : La jeunesse au cœur des défis du changement climatique

Conférence nationale des jeunes sur le climat : La jeunesse au cœur des défis du changement climatique

En collaboration avec le Fonds d’équipement des nations unies (FENU), la coordination nationale des jeunes pour l’environnement et le climat (CONAJEC) entend inciter la jeunesse à l’action climatique. L’idée de mobiliser les jeunes autour de la problématique du changement climatique de l’heure, demeure une préoccupation majeure. C’est dans ce sens qu’elle a organisé, pour la quatrième année consécutive, la conférence nationale des jeunes sur le climat (CNJC). Le lancement des travaux  a été fait par le ministère de l’environnement de l’économie verte et du changement climatique, le jeudi 7 novembre 2019 à Ouagadougou.

 

A cette occasion, le représentant du ministre en charge de l’environnement, Paul Djiguemdé a souligné que le thème de la conférence nationale des jeunes sur le climat : «  changements climatiques, investissement vert et geste durable des terres, quelles contributions  et opportunités pour la jeunesse », a une connotation particulière. Car, nécessité oblige les jeunes, a-t-il appuyé,  à agir à temps afin de sauver ce qui peut l’être à travers ce cadre de rencontre.  

Le coordonnateur de la CONAJEC, Aboubacar Okana Lougué a soutenu que  l’objectif de cette conférence initiée depuis 2016 consiste  à  renforcer les capacités de la jeunesse sur les enjeux des changements climatiques avant de poursuivre que c’est aussi informer et  mobiliser en vue de faire d’eux des acteurs clés dans la lutte contre le changement climatique.  

Herman Messan, responsable  pays  du Fonds d’équipement des nations unies (FENU), a confié que la vision de son agence s’inscrit dans la dynamique des questions de résilience économique et  climatique. D’où l’intérêt de leur soutien à cette initiative, a précisé M. Messan, afin de trouver des solutions liées aux changements climatiques. Selon M. Djiguemdé, le changement climatique au Burkina Faso est perceptible dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, des eaux.  

C’est pourquoi, il a apprécié la tenue de la rencontre  comme un signe d’engagement de la jeunesse face aux défis de l’environnement. Parce que le développement du monde, a-t-il fait savoir, passe par une action sur l’environnement. En encourageant la jeunesse pour  cette prise de conscience des enjeux climatiques, il a noté l’engagement du ministère en charge de l’environnement, à soutenir la CONAJEC dans la lutte contre le changement climatique.

 Sur ce, M. Lougué  a remercié les acteurs et les partenaires qui ont œuvré pour la réussite de ce cadre d’échange.

Enfin pendant trois jours et à travers Ateliers et panels, les participants seront formés sur les enjeux climatiques en vue de contribuer à la réflexion pour la Conférence des parties (COP) et la Conférence de la jeunesse (COY).

Achille ZIGANI

 

Voir aussi

Ceci est une déclaration du mouvement le Balai Citoyen (BURKINA FASO) contre le projet de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *