Accueil / A la Une / Eléonore YAMEOGO, Réalisatrice “le Cimetière des éléphants”.

Eléonore YAMEOGO, Réalisatrice “le Cimetière des éléphants”.

“Bonjour le cinquantenaire”, c’est la nouvelle rubrique que nous vous proposons dans le cadre de la célébration du Cinquantenaire du Fespaco. Dans cette rubrique, la parole est donnée aux jeunes talents ou à d’autres professionnels de la culture qui nourrissent de beaux rêves pour le cinéma Africain.

Dans le cadre justement de cette nouvelle rubrique “Bonjour le cinquantenaire”, nous faisons connaissance avec Eléonore YAMEOGO, réalisatrice du film “Le cimétière des éléphants”. Le film est en compétition à la 26 ème édition-cinquantenaire. Pour cette jeune talent, le cinéma Africain a un avenir heureux. Mais avant, elle apprécie “Célébrities Days”, l’évènement qui a déroulé le tapis rouge aux grandes célébrités africaines du Cinéma.

Je pense que le fespaco a compris aujourd’hui que la relève est assurée, que les jeunes sont sur des sujets engagés et qu’il faut compter désormais sur la jeunesse. Avant, quand on venait au Fespaco, c’était juste des anciens qu’on voyait primer. Mais aujourd’hui, on voit des jeunes qui détiennent des grands prix à ce festival. Je crois qu’on est en train d’évoluer vers un avenir heureux. Film commercial ou film d’auteur ? je dirai que chaque film a sa place. Les films d’auteur trouvent leur public à travers le monde et quant aux films commerciaux, ça nourrit l’homme aussi parce que la population a besoin de consommer local. Film commerciaux ou film d’auteur, ce ne sont pas des films qui se font la concurrence mais ils se complètent.

“Le Cimetière des éléphants”, c’est ce film que je présente au Fespaco en compétition sur les derniers missionnaires encore en vie et qui sont en retour de force dans leur maison de retraite. Je vais donc à la rencontre de ces missionnaires pour comprendre le sens de leur mission en Afrique”.

ArtistesBF

Voir aussi

Déclaration de la ligue des consommateurs du Burkina Faso (LCB)

Le 09 mars 2020, l’ensemble du peuple burkinabè a accueilli avec stupeur l’annonce de deux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *